Ayaan Hirsi Ali et 2 autres activistes reçoivent le Prix Lantos des droits de l’Homme
Rechercher

Ayaan Hirsi Ali et 2 autres activistes reçoivent le Prix Lantos des droits de l’Homme

La militante des droits des femmes est une critique virulente du mariage des enfants, des mutilations génitales féminines et des crimes d'honneur dans l'islam

Ayaan Hirsi Ali (Photo: Facebook)
Ayaan Hirsi Ali (Photo: Facebook)

Ayaan Hirsi Ali, une militante des droits des femmes et politicienne qui avait publiquement critiqué l’islam, est l’une des trois personnalités féminines d’origine musulmane à recevoir cette année le Prix Lantos des droits de l’Homme.
 
Les prix ont été décernés jeudi matin à Washington.

Auteur à succès, Hirsi Ali a été durant son enfance victime d’abus et de violence, dont une mutilation génitale.

Elle a fui un mariage forcé et a demandé l’asile aux Pays-Bas, où elle a terminé ses études et après avoir été femme de ménage et traductrice, elle a été élue au Parlement néerlandais.

En 2004, Theo Van Gogh, avec qui elle avait collaboré sur un film critiquant le traitement des femmes dans l’islam, a été assassiné en plein jour et Hirsi Ali a été contrainte de se cacher en raison de menaces de mort.

Elle a ensuite déménagé aux États-Unis et a depuis été une adversaire déclarée du mariage des enfants, des mutilations génitales féminines et des crimes d’honneur.

We are proud to be awarding the #LantosPrize to the ever courageous and forthright Ayaan Hirsi Ali.

Posted by Lantos Foundation for Human Rights & Justice on Wednesday, 9 December 2015

Outre Hirsi Ali, les lauréates sont Rebiya Kadeer, une leader internationalement reconnue des droits de l’Homme qui est présidente du Congrès ouïghour mondial et a gagné le titre de « Mère de toutes les Ouïghours » pour sa défense des droits des Musulmans opprimés en Chine, et Irshad Manji, auteure de best-sellers, documentariste primée et éducatrice qui defend ardemment une approche réformiste de l’islam.

Le prix est décerné chaque année par la Fondation Lantos pour les droits de l’homme et de la justice. Elle commémore Tom Lantos, le seul survivant de la Shoah ayant été élu au Congrès américain et un éminent défenseur des droits de l’Homme pendant près de trois décennies de son mandat.

Parmi les récipiendaires du Prix Lantos par le passé figurent l’ancien président israélien Shimon Peres, l’ancienne secrétaire d’État, Hillary Clinton, le Dalaï Lama et Elie Wiesel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...