Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Bâtie par des conversos, la bibliothèque Ets Haim d’Amsterdam fait peau neuve

31 institutions ont déjà acheté l'accès à l'Encyclopédie des cultures du livre juif, un ouvrage que l'éditeur néerlandais Brill achèvera d'ici trois ans

De gauche à droite : Une page d'une édition de 1607 du Shulchan Aruch imprimée à Cracovie ; une page de couverture aux couleurs vives d'un texte religieux de Venise, 1674 ; et une page d'une édition de 1540 de l'Arba'ah Turim de Jacob ben Asher. (Crédit : Extrait de l'Encyclopédie des cultures du livre juif / Autorisation de Brill Publishers)
De gauche à droite : Une page d'une édition de 1607 du Shulchan Aruch imprimée à Cracovie ; une page de couverture aux couleurs vives d'un texte religieux de Venise, 1674 ; et une page d'une édition de 1540 de l'Arba'ah Turim de Jacob ben Asher. (Crédit : Extrait de l'Encyclopédie des cultures du livre juif / Autorisation de Brill Publishers)

Deux projets extrêmement importants et peu médiatisés, axés sur le long et riche patrimoine des livres en hébreu, sont actuellement en cours ; ils promettent d’être déterminants pour les chercheurs et tous ceux qui aspirent à se plonger dans les trésors de la tradition juive.

Les deux projets sont liés à Emile Schrijver, un universitaire exubérant de 60 ans qui dirige le quartier culturel juif d’Amsterdam, où se trouve la synagogue portugaise.

Cette synagogue abrite la plus ancienne bibliothèque juive du monde encore en activité, la bibliothèque Ets Haim, qui vient de lancer une campagne mondiale de collecte de fonds d’un million de dollars.

Cette bibliothèque, vieille de plus de 400 ans, a été créée par des conversos, des juifs convertis au catholicisme, souvent de force, et par leurs descendants. Après avoir fui les persécutions catholiques dans la péninsule ibérique au début du XVIIe siècle, ils ont fondé la bibliothèque pour se familiariser avec les fondements du judaïsme.

Les fonds récoltés serviront à achever le catalogage de ses nombreuses collections et à améliorer l’environnement et les conditions de conservation des anciens ouvrages situés près du centre d’Amsterdam, non loin de l’endroit où Rembrandt a peint ses œuvres et où Anne Frank a écrit son journal.

Ets Haim possède un nombre impressionnant de 23 000 livres, dont seule la moitié a été cataloguée. Ces ouvrages non catalogués ne sont peut-être pas encore dans le collimateur des chercheurs du monde entier, qui souhaitent explorer en profondeur la manière dont ils peuvent éclairer et faire progresser notre compréhension de la pensée, de la prière, de l’histoire et de la culture juives. Il est également utile de mieux comprendre les liens entre le vaste corpus de livres juifs et le corpus d’autres livres, ainsi que les relations entre le monde juif et ses sociétés d’accueil chrétiennes et musulmanes, qui ont souvent été hostiles tout au long de l’histoire.

« 100 à 200 livres sont très rares – nous ne savons pas s’ils existent ailleurs », a expliqué Schrijver.

La bibliothèque Ets Haim à la synagogue portugaise d’Amsterdam. (Crédit : Martin Rosenberg)

Les collections, qui s’étendent sur plusieurs siècles, permettent également de mieux comprendre la nature et l’évolution de la censure exercée par l’Église sur ces documents, a ajouté Schrijver.

L’accent sera mis sur la préservation physique des livres en les plaçant dans un environnement climatisé grâce à des procédures et des équipements de pointe, ou, comme le dit Schrijver, sur la « climatisation de ce bâtiment du XVIIe siècle ».

Heide Warncke, conservatrice de la bibliothèque Ets Haim, a déclaré : « Je veux que tout le monde connaisse l’existence de cette bibliothèque, et pas seulement les universitaires ».

Heide Warncke, conservatrice de la bibliothèque Ets Haim. (Crédit : Autorisation)

Cependant, pour préserver les livres rares, il est nécessaire d’en restreindre l’accès dans une certaine mesure. D’où l’importance de créer un catalogue en ligne contenant toutes les collections de livres.

« Les gens veulent toucher et sentir les livres. Mais c’est impossible », explique Warncke.

Le livre le plus ancien d’Ets Haim est un Mishneh Torah manuscrit daté de 1282, la copie la plus ancienne de l’ouvrage et donc considérée comme la plus fidèle à la langue et à l’intention originales de Maïmonide. Le Mishneh Torah, code de la loi juive rabbinique, a été compilé par Maïmonide en Égypte entre 1170 et 1180 de notre ère.

« Il est très particulier. Il a été censuré par l’Église chrétienne », a indiqué Warncke. « Si le livre pouvait parler, ce serait merveilleux. Il a été écrit à Narbonne, dans le sud de la France, près de la frontière espagnole. Il était en Italie en 1555. Nous savons qu’il est arrivé aux Pays-Bas au XIXe siècle, mais nous ne savons pas comment. Il se trouvait dans la bibliothèque du rabbin de La Haye qui l’a donné à Ets Haim ».

Pour ceux qui ont la curiosité intellectuelle et la volonté de réfléchir à la durée de vie des livres conservés à Amsterdam, il y a beaucoup à glaner dans ces livres, au-delà de leur contenu impressionnant.

« Je peux apprendre à vous connaître en fouillant dans votre bibliothèque », a-t-elle déclaré. « J’ai récemment trouvé une plume de paon dans un livre et le long poil d’une barbe utilisé comme marque-page dans un autre livre ».

On ne peut que se demander si c’est une femme du Moyen Âge qui a placé cette plume de paon dans le livre, si c’est un rabbin ou un paysan qui a arraché un brin de sa barbe pour marquer sa place dans un lourd tome.

« Nous savons ce que nous avons et nous voulons que le monde sache ce que nous avons », a déclaré Warncke.

L’encyclopédie des cultures du livre juif

Le deuxième grand projet littéraire est la compilation de « l’Encyclopédie des cultures du livre juif », sous la direction de Schrijver, pour la maison d’édition néerlandaise Brill, fondée en 1683.

L’encyclopédie est actuellement en phase de construction en ligne et sera imprimée lorsqu’elle sera terminée, d’ici quelques années. C’est une étude de 2 000 ans de culture du livre juif dans le monde entier.

Une vue de l’intérieur de la synagogue portugaise à Amsterdam, qui fait partie du quartier culturel juif de la ville. (Crédit : Bas de Brouwer/JTA)

La dernière addition à l’opus en ligne a été publiée en mars, avec l’intégration dans le projet en cours, d’articles totalisant 100 000 mots. La mise en ligne de l’encyclopédie devrait prendre trois ans et conduira à la publication d’une édition imprimée en quatre volumes, a confié Schrijver au Times of Israel.

Schrijver, qui est également professeur de l’Histoire du livre juif à l’université d’Amsterdam, supervise un conseil de six membres et 150 chercheurs qui contribuent au projet. L’impact le plus immédiat de cette encyclopédie complète sera sur les universitaires.

Selon Katie Chin, rédactrice en chef des acquisitions pour le Proche-Orient ancien et les études juives au bureau de Brill à Boston, 31 institutions ont déjà acheté un accès en ligne à l’encyclopédie. Il s’agit notamment de l’université de Chicago, de l’université de Tel Aviv, de l’université de Toronto, de l’université de Yale, des bibliothèques Bodleian de l’université d’Oxford, de l’université de Princeton et de la bibliothèque nationale d’Israël.

Le professeur Emile Schrijver dirige la compilation de « l’Encyclopédie des cultures du livre juif » et dirige le quartier culturel juif d’Amsterdam. (Crédit : Autorisation de l’auteur)

Dans son introduction à l’encyclopédie, rédigée avec l’universitaire David Finkelstein, Schrijver note que « la liste des questions de recherche possibles qui n’ont pas encore été explorées est sans fin ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.