Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Ben Gvir : « Quiconque se défend contre les jets de pierres devrait recevoir une médaille d’honneur »

Après l'incident de Burqa, le ministre de la Sécurité nationale a déclaré que "quiconque se défend contre les jets de pierres" devrait être récompensé

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, lors d'une conférence de presse, à la Knesset, le 5 juillet 2023. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, lors d'une conférence de presse, à la Knesset, le 5 juillet 2023. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir a réagi dimanche à un incident au cours duquel un résident d’un avant-poste illégal aurait abattu un Palestinien, félicitant le meurtrier et indiquant qu’il devrait recevoir une « médaille d’honneur ».

Vendredi soir, Yehiel Indore aurait abattu Qusai Jamal Matan, 19 ans, lui tirant dans le cou à proximité de la ville cisjordanienne de Burqa, près de Ramallah, sur un terrain privé palestinien, selon des responsables palestiniens de la santé et des sources de la défense israélienne.

« Ma politique est claire. Quiconque se défend contre les jets de pierres devrait recevoir une médaille d’honneur », a déclaré Ben Gvir dans un communiqué.

Selon l’agence de presse officielle Wafa de l’AP, les affrontements ont éclaté après que les résidents d’implantations ont attaqué le village, suite à quoi les habitants les ont confrontés.

Le groupe d’aide juridique de droite Honenu a cependant déclaré que « des dizaines d’assaillants arabes » avaient pris vendredi pour cible un berger juif et d’autres personnes venues de l’avant-poste illégal d’Oz Zion pour l’aider. Selon la version de l’organisation, les Palestiniens équipés de bâtons auraient jeté des pierres et des feux d’artifice et les Israéliens se seraient défendus.

Le chef du parti d’extrême droite Otzma Yehudit – dont le ministère supervise la police – a exigé que la police « accélère l’enquête et mène des investigations approfondies sur tous les assaillants arabes qui ont lancé des pierres et tenté d’assassiner des Juifs ».

Qusai Jamal Matan. (Autorisation)

Une loi adoptée à la fin de l’année dernière a donné au ministère de la Sécurité nationale des pouvoirs étendus sur la police – une clause vague lui donnant la capacité d’intervenir dans l’activité opérationnelle de la police est notamment entrée en vigueur. La loi est contestée devant la Haute Cour de justice.

Dimanche après-midi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu n’avait pas encore commenté l’incident de vendredi.

Honenu a déclaré qu’Indore avait été grièvement blessé lorsqu’il avait été frappé à la tête par une pierre lancée sur lui, qu’il avait subi une opération à la tête et souffrait d’une fracture crânienne et d’une hémorragie intracérébrale.

Après qu’Indore a été blessé, « avec ses dernières forces, il a réussi à se défendre avec son arme, dont le port était autorisée », a déclaré Honenu.

Elisha Yered, soupçonné d’être impliqué dans la mort du Palestinien Qusai Jamal Matan, 19 ans, dans le village cisjordanien de Burqa un jour plus tôt, arrive au tribunal de première instance de Jérusalem, le 5 août 2023. (Chaim Goldberg/Flash90)

Indore est actuellement hospitalisé au centre médical Shaare Zedek de Jérusalem avec des policiers à sa porte. Un deuxième suspect, qui aurait interféré avec l’enquête – Elisha Yered, jusqu’à récemment porte-parole de la députée Limor Son Har-Melech du parti d’extrême droite Otzma Yehudit de Ben Gvir — a été placé en garde à vue jusqu’à mercredi.

Benny Gantz, chef du parti d’opposition HaMahane HaMamlahti et ancien chef d’état-major de Tsahal et ancien ministre de la Défense, a tweeté « qu’un terrorisme nationaliste dangereux se développait sous nos yeux – incendies de maisons et de véhicules, fusillades et de nombreux cas de transgression de la loi, et même agressions de soldats de Tsahal ».

« L’incident de Burqa – quelles que soient les circonstances – fait suite à une série d’incidents obligeant les forces de sécurité à être occupées à poursuivre des Israéliens plutôt qu’à les défendre », a ajouté Gantz. « Le prix du silence de nos dirigeants nationaux, le manque de soutien des forces de sécurité par les hauts gradés, et le fait que les membres du gouvernement et de la coalition soutiennent ces extrémistes, c’est une tache indélébile sur notre caractère et un danger pour notre sécurité. »

Le chef de HaMahane HaMamlahti, Benny Gantz, lors d’une conférence de presse, à la Knesset, le 19 juillet 2023. (Yonatan Sindel/Flash90)

Tsahal a déclaré après l’incident que, selon des témoins, des affrontements avaient éclaté à proximité de Burqa après que des Israéliens d’un avant-poste voisin aient rassemblé des moutons dans la zone.

Ce dimanche, un certain nombre de législateurs de la coalition ont attaqué le chef du Shin Bet qui aurait averti que les actes terroristes commis par des Israéliens juifs alimentaient le terrorisme palestinien. Ces députés de droite ont affirmé que « les idées de la gauche avaient atteint le sommet » de l’agence de sécurité et que les hauts responsables de la défense ne savaient pas comment « faire la distinction entre l’ennemi et notre peuple », incitant le ministre de la Défense Yoav Gallant à prendre la défense de Ronen Bar, directeur du Shin Bet.

« Grâce aux membres du Shin Bet et à leur chef, qui opèrent dans l’ombre, la vie de citoyens israéliens est sauvée chaque jour », a déclaré Gallant dans un communiqué.

« Je condamne fermement les déclarations des membres de la Knesset insultant le chef du Shin Bet, et leur suggère de se rétracter et de s’excuser pour leurs propos », a-t-il poursuivi.

« Toute attaque de personnalités publiques contre le Shin Bet porte atteinte à la sécurité de l’État et de ses citoyens », a ajouté Gallant.

Ce matin, le quotidien Yedioth Ahronoth a rapporté que Bar avait personnellement averti le Premier ministre Benjamin Netanyahu que le terrorisme juif contre les Palestiniens en Cisjordanie alimentait le terrorisme palestinien.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.