Rechercher

Bennett a confirmé l’envoi de 100 tonnes d’aide humanitaire à l’Ukraine

Le Premier ministre a refusé une nouvelle fois de condamner ou même de mentionner nommément la Russie, exprimant au contraire l'espoir d'Israël "que ce conflit sera résolu"

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett préside la réunion hebdomadaire de cabinet au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 13 février 2022. (Crédit : Menahem Kahana/Pool via AP)
Le Premier ministre israélien Naftali Bennett préside la réunion hebdomadaire de cabinet au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 13 février 2022. (Crédit : Menahem Kahana/Pool via AP)

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré dimanche qu’Israël enverrait 100 tonnes d’aide humanitaire aux citoyens ukrainiens dans les prochains jours, notamment des systèmes de purification de l’eau, du matériel médical, des tentes, des couvertures et des sacs de couchage.

S’exprimant au début de la réunion hebdomadaire du cabinet, Bennett a refusé à nouveau de condamner ou même de mentionner la Russie par son nom, exprimant à la place l’espoir d’Israël « que ce conflit soit résolu avant que la guerre ne s’étende encore plus et qu’il y ait des implications humanitaires bien pires que ce que nous pouvons imaginer. »

« Nous prions pour le bien-être des citoyens ukrainiens et espérons que de nouvelles effusions de sang seront évitées », a-t-il dit.

Jeudi dernier, lors d’un discours aux nouveaux officiers de Tsahal, Bennett n’a pas condamné la Russie, pas plus qu’il ne l’a fait dans une déclaration vendredi après une conversation avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Des sources ont déclaré au Times of Israël que la condamnation directe de la Russie par le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid jeudi avait été faite en coordination avec le bureau de Bennett.

L’ambassade de Russie en Israël a annoncé dimanche en russe sur Facebook qu’une collecte de fonds a été organisée pour les orphelins et les enfants handicapés de Lougansk et Donetsk, les régions sécessionnistes de l’Ukraine dont l’indépendance a été reconnue par le président russe Vladimir Poutine avant l’invasion.

La collecte est réalisée en collaboration avec la Maison russe de Tel-Aviv, Gesher Hazikaron (Pont de la mémoire), et le « Rostov Regional Patriotic Movement Roads of Glory – Our History »

« Les Israéliens, qui souhaitent aider les enfants du Donbass, peuvent se tourner vers les pages des réseaux sociaux du Pont de la Mémoire, de l’ambassade de Russie en Israël et de la Maison russe à Tel-Aviv », peut-on lire dans la publication.

« Nous sommes certains que la paix et la tranquillité tant attendues arriveront très bientôt dans les Républiques Populaires de Donetsk (RPD) et de Lougansk (RPL). Les enfants pourront retourner à la maternelle et à l’école afin de continuer à apprendre dans leur langue maternelle ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...