Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Biden salue le « bon discours » du patron des sénateurs démocrates, qui a réclamé des élections en Israël

Le commentaire de Joe Biden confirme le fossé grandissant avec le chef du gouvernement israélien, que le Démocrate américain n'a jamais vraiment porté dans son cœur

Le président américain Joe Biden (au centre) et le chef de la majorité démocrate au Sénat Chuck Schumer (à gauche) avant un déjeuner avec les Démocrates du Sénat sur le budget et son programme politique, au Capitole à Washington, le 2 mars 2023. (Crédit : J. Scott Applewhite / AP)
Le président américain Joe Biden (au centre) et le chef de la majorité démocrate au Sénat Chuck Schumer (à gauche) avant un déjeuner avec les Démocrates du Sénat sur le budget et son programme politique, au Capitole à Washington, le 2 mars 2023. (Crédit : J. Scott Applewhite / AP)

Joe Biden a salué vendredi le « bon discours » prononcé la veille par le chef des sénateurs démocrates Chuck Schumer, qui a réclamé l’organisation d’élections en Israël.

« Il a fait un bon discours et je pense qu’il a exprimé des préoccupations importantes, qui ne sont pas seulement les siennes mais qui sont partagées par de nombreux Américains », a dit le président démocrate à propos de cette intervention du sénateur, personnalité juive la plus haut placée du pouvoir législatif américain.

La coalition gouvernementale « menée par Netanyahu ne correspond plus aux besoins d’Israël après le 7 octobre », date de début de la guerre avec le Hamas, a déclaré jeudi Chuck Schumer lors d’un discours, qui a immédiatement fait grand bruit.

« Le Premier ministre Netanyahu s’est égaré, laissant sa survie politique passer avant l’intérêt supérieur d’Israël », a-t-il ajouté depuis l’hémicycle du Sénat.

Le commentaire de Joe Biden confirme le fossé grandissant avec le chef du gouvernement israélien, que le Démocrate de 81 ans n’a jamais vraiment porté dans son cœur.

Il y a quelques jours, le président américain avait estimé que Benjamin Netanyahu « faisait plus de mal que de bien à Israël » avec sa conduite de la guerre à Gaza, où la situation humanitaire catastrophique ne cesse de s’aggraver.

Chef de la majorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer s’était jusqu’ici montré très prudent dans ses critiques contre l’allié israélien et la façon dont il mène son offensive à Gaza.

Mais Israël est à un « point critique » après cinq mois de conflit, a-t-il estimé jeudi, jugeant que « de nouvelles élections étaient la seule manière de permettre la tenue d’un processus décisionnel sain » sur l’avenir du pays.

Selon le sénateur, qui a aussi appelé à la démission du chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, en place depuis 2005, Benjamin Netanyahu est « trop disposé à tolérer le bilan humain parmi les civils à Gaza, qui entraîne le soutien international à Israël vers des niveaux historiquement bas ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.