Rechercher

Boy George dénonce le silence de Kim Kardashian face à l’antisémitisme de Kanye West

"(...) Elle doit donc comprendre, en tant que mère, ce que ressentent les petits enfants juifs en entendant ces 'putains' de commentaires (...)", a déclaré la pop star anglaise

Le chanteur de Culture Club, Boy George, sur scène lors d'un concert à Tel Aviv, le 7 novembre 2017. (Autorisation)
Le chanteur de Culture Club, Boy George, sur scène lors d'un concert à Tel Aviv, le 7 novembre 2017. (Autorisation)

La pop star anglaise, Boy George, a déclaré samedi qu’il était « consterné » par les récents commentaires antisémites de Ye, le rappeur anciennement connu sous le nom de Kanye West, et a critiqué Kim Kardashian pour ne pas avoir ouvertement condamné son ex-mari au regard de ce scandale.

Dans une vidéo publiée sur Instagram, Boy George a déclaré qu’il « écoutait avec une grande tristesse les commentaires antisémites qui sortent de la bouche de Kanye West » et qu’il était « un peu consterné que pas plus d’artistes ne se soient manifestés et ne se soient positionnés contre ce qu’il dit ».

« Je suis consterné que Kim Kardashian ne soit pas sortie et n’ait pas ajouté sa voix à cette controverse. Cette femme a des enfants avec Kanye, elle doit donc comprendre en tant que mère ce que ressentent les petits enfants juifs en entendant ces ‘putains’ de commentaires, à quel point cela doit être démoralisant et terrifiant. »

« En tant qu’homme gay, j’ai connu des années de préjugés, vous savez, donc l’idée de faire ça à quelqu’un d’autre sur la base de sa race, de sa couleur, de sa sexualité ou de son genre est juste sacrément insupportable pour moi, et ça devrait aussi être insupportable pour vous », a-t-il ajouté.

Bien que n’étant pas Juif lui-même, le chanteur du groupe pop Culture Club entretient une relation étroite avec l’État juif. Il s’est produit en Israël à plusieurs reprises et s’est prononcé contre le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS).

En 2020, la pop star, de son vrai nom George Alan O’Dowd, a déclaré son amour pour Israël en sortant un single écrit et chanté avec l’Israélien Asaf Goren, avec des paroles en anglais et en hébreu.

Boy George, à gauche, et le chanteur israélien Asaf Goren lançant leur nouvelle chanson, « Rainbow in the Dark », en décembre 2020. (Crédit : YouTube)

Ye fait face à un tollé public suite à ses récentes déclarations jugées par beaucoup comme étant antisémites.

Dans l’un de ses premiers tweets en deux ans, Ye a écrit au début du mois « Ce soir, je suis un peu fatigué, mais une fois plus réveillé, les Juifs vont subir la ‘Death con 3’. Ce qui est amusant, c’est que je ne peux pas être taxé d’antisémitisme car les Noirs sont, en réalité, également Juifs ». Le message a ensuite été supprimé par Twitter.

Il a surenchéri en disant qu’il était « habitué à être ‘baisé’ par les médias juifs », qu’il est la cible d’une « mafia médiatique souterraine juive » et que « les Juifs possèdent la voix des Noirs ».

Twitter et Instagram ont depuis exclu le rappeur de leurs plate-formes, affirmant que ses publications enfreignent les règles de leur politique en matière de conduite haineuse.

Dans une interview avec le journaliste britannique Piers Morgan diffusée la semaine dernière, Ye a défendu ses remarques, mais a dit qu’il était désolé qu’elles aient causé de la douleur à certains.

« Je suis désolé pour les gens que j’ai blessés suite à la confusion que j’ai causée. J’ai l’impression d’avoir causé de la douleur et de la confusion et je suis désolé pour les familles des personnes qui n’ont rien à voir avec le traumatisme que j’ai vécu », avait-il déclaré.

Lorsque Morgan lui a demandé s’il aimait toujours Kardashian, avec qui il a été marié pendant six ans, Ye a répondu « absolument, je l’aimerai pour la vie », avant d’ajouter « nous serons toujours ensemble. Elle s’habille exactement comme moi ».

Ye, officiellement connu sous le nom de Kanye West, et Kim Kardashian assistant au défilé de la collection de prêt-à-porter printemps-été 2017 de Off-white, à Paris, le 29 septembre 2016. (Crédit : AFP/Alain Jocard)

Selon un article du Daily Mail, le super-agent hollywoodien Ari Emanuel a littéralement appelé à l’inscription de Ye sur liste noire, exhortant les grandes entreprises qui travaillent avec lui à reconsidérer leurs partenariats.

« Apple et Spotify, qui hébergent la musique de West, ceux qui organisent les tournées de West, et Adidas, qui collabore avec West sur sa ligne de mode, devraient tous cesser de travailler avec lui », a déclaré Emanuel.

La semaine dernière, la maison de couture Balenciaga a déclaré qu’elle rompait ses liens avec Ye.

Ye avait collaboré dans plusieurs domaines avec Balenciaga et son directeur artistique, Demna Gvasalia. La marque a également entretenu une relation étroite avec Kardashian, qui était apparue dans ses campagnes publicitaires et qui avait attribué à son ex-mari le mérite de lui avoir fait découvrir la marque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...