Bruce Springsteen en “terre promise” ? Juste des rumeurs, pour l’instant
Rechercher

Bruce Springsteen en “terre promise” ? Juste des rumeurs, pour l’instant

Le Yarkon Park serait réservé pour un concert fin juillet selon un média hébraïque, mais le promoteur dit que rien n’est réservé

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Bruce Springsteen avec son batteur juif, Max Weinberg en concert. (Crédit: CC-BY-SA, Craig ONeal, Wikipedia)
Bruce Springsteen avec son batteur juif, Max Weinberg en concert. (Crédit: CC-BY-SA, Craig ONeal, Wikipedia)

Même si un journal affirme que Bruce Springsteen pourrait venir en Israël cet été, le Boss n’a jamais été réservé. Et les observateurs de Bruce savent trop bien que les rumeurs de son arrivée imminente se sont montrées fausses à de multiples reprises.

Selon le quotidien hébraïque Yedioth Ahronoth de jeudi, le Yarkon Park de Tel Aviv, une salle de concert coûteuse en extérieur qui a dernièrement accueilli Bon Jovi, les Rolling Stones et les Red Hot Chili Peppers, a été réservée pour une date fin juillet.

Mais une publiciste de Shuki Weiss, le promoteur qui pendant des années a essayé de faire venir Springsteen en Israël, a déclaré au Times of Israël que « rien n’avait été réservé ».

Elle a souligné à la place les concerts à venir d’Elton John fin mai et de Simply Red en juin.

La rumeur enflant autour de Springsteen et de la possibilité qu’il vienne en Israël a persisté pendant des années. Weiss, promoteur de concert de longue date qui a fait venir en Israël les Stones, Dire Straits, Eric Clapton, Bob Dylan et même les Pink Floyd de Roger Waters, soutien du mouvement BDS, au fil des années, a essayé à plusieurs reprises de convaincre la superstar, née dans le New Jersey, d’ajouter Israël à la liste de ses tournées européennes habituelles.

Weiss a souvent dit que la logistique joue un rôle plus important que tout autre facteur. La question du nombre de billets que Springsteen pourrait vendre à Tel Aviv se pose.

La pétition « Faites venir le Boss en Israël » compte 8 250 likes sur Facebook, et poste régulièrement des informations sur d’autres artistes en tournée.

Il y a plusieurs liens juifs et israéliens dans le célèbre groupe de Springsteen.

Le batteur, Max Weinberg, a autrefois déclaré à JTA que la batterie « était mon moyen de vivre une vie de ‘tikkun olam’. »

Le producteur et manager de longue date de Springsteen, Jon Landau, est juif, ainsi que son pianiste Roy Bittan. Et la violoniste israélienne Suki Lahav, du kibboutz Ayelet HaShahar (qui vit maintenant dans la colonie allemande à Jérusalem) avait brièvement tourné et enregistré avec Springsteen dans les années 1970, avant de retourner en Israël.

Un livre récent annonçait que Springsteen avait écrit « She’s the One » avec Lahav en tête. Son mari de l’époque, Louis Lahav, était ingénieur du son pour Bruce.

Pendant un gala rempli de stars à Los Angeles en l’honneur du 20e anniversaire de la fondation USC Shoah de Steven Spielberg en mai dernier, Springsteen chantait à la foule son titre de 1978, « The promised land ». Mais la visitera-t-il ?

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...