Canada: Les incidents antisémites stables malgré la baisse des crimes de haine
Rechercher

Canada: Les incidents antisémites stables malgré la baisse des crimes de haine

Les chiffres montrent que les Juifs restent le groupe minoritaire le plus fréquemment ciblé

Drapeau du Canada (Crédit : Wikipédia)
Drapeau du Canada (Crédit : Wikipédia)

Malgré une baisse significative des crimes de haine, le dernier rapport sur ce type de crimes, au Canada, révèle une « tendance perturbante » concernant les Juifs, a fait savoir la plus importante organisation de défense des Juifs du pays dans la journée de lundi.

Citant des statistiques gouvernementales sur les crimes de haine qui viennent d’être rendues publiques, le CIJA (Centre pour Israël et les Affaires juives) a noté que tandis que les incidents prenant pour cible les Canadiens musulmans et d’origine africaine a chuté de 50 % et de 12 % respectivement, ceux visant des Juifs n’ont baissé « que » de 4 %.

Ces chiffres surviennent après plusieurs années de hausse significative du nombre d’incidents anti-juifs. La communauté juive reste le groupe le plus fréquemment pris pour cible en termes de crime de haine avec environ un incident tous les vingt-quatre heures, a annoncé le CIJA dans un communiqué.

« Nous sommes réconfortés de constater un déclin, dans l’ensemble, des crimes de haine, même si un incident de ce type contre une communauté quelle qu’elle soit est déjà un incident de trop », a commenté le président du CIJA, Shimon Koffler Fogel.

Malgré une réduction significative du taux des crimes de haine contre les autres minorités, les incidents ciblant des Juifs restent relativement stables (Autorisation : CIJA)

« Il est profondément inquiétant de voir que malgré une baisse générale des crimes de haine, les incidents visant des Juifs restent relativement stables après une hausse nette en 2017. Tandis que la majorité des Canadiens rejettent l’antisémitisme, cette donnée confirme la persistance de la haine anti-juive – qui connaît une recrudescence globale alarmante », a-t-il ajouté.

Le mot « Juifs » tagué sur le parking du BerMax Caffe and Bistro à Winnipeg, au Canada. (Crédit : capture écran CTV News Winnipeg)

Au mois de décembre, Statistics Canada avait fait savoir que le nombre de crimes de haine rapportés à la police au Canada avait bondi de 47 % en 2017 par rapport à l’année précédente, prenant principalement pour cible les musulmans, les Juifs ou les Canadiens d’origine africaine.

Les crimes de haine anti-juifs avaient augmenté de 63 %, atteignant le chiffre de 360, tandis que ceux visant les Afro-Canadiens avaient connu une hausse de 50 %, avec 321 crimes.

Les infractions contre les biens jouent le plus grand rôle dans cette augmentation tandis que les crimes de haine violents ont bondi de 25 %, avait annoncé Statistics Canada.

En 2016, les Juifs ont été pris pour cibles 221 fois contre 178 l’année précédente, soit une hausse de plus de 20 %.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...