Rechercher

« C’est Dieu qui le veut » a expliqué l’homme qui a tué son père et blessé sa mère

L'acte d'accusation indique que le suspect s'est mis à agresser ses parents pendant leur sommeil

Scène de crime à Gan Yavné après qu'un homme a tué son père et blessé sa mère, le 26 septembre 2019. (Crédit : Police israélienne)
Scène de crime à Gan Yavné après qu'un homme a tué son père et blessé sa mère, le 26 septembre 2019. (Crédit : Police israélienne)

Un homme a été inculpé mardi pour le meurtre de son père et la tentative de meurtre de sa mère le mois dernier.

Selon l’acte d’accusation, Pinhas Keinan, 25 ans, est entré dans la chambre de ses parents avec un couteau et l’intention de tuer. Il est accusé d’avoir poignardé son père dans son sommeil et d’avoir attaqué sa mère lorsqu’elle a tenté d’intervenir.

D’après les chefs d’accusation, il a poignardé sa mère en criant : « C’est ce que Dieu veut. »

Le suspect a été légèrement blessé lors de l’homicide survenu dans la rue Yevulin de la ville centrale de Gan Yavne, a indiqué la police. Il a été arrêté sur les lieux.

Une autre femme, âgée de 31 ans, dont les médias ont rapporté qu’elle était la sœur du suspect, a été prise en charge pour des troubles émotionnels liés à son anxiété.

Un policier local a entendu des cris retentissants venant de l’appartement aux petites heures du matin le jour de l’attaque et est allé enquêter, selon la déclaration de la police de l’époque. Il a découvert que le père, 58 ans, avait été grièvement blessé par un coup de couteau ; la mère, 57 ans, grièvement blessée ; et le suspect, légèrement.

L’agent a immédiatement arrêté le suspect, visiblement mentalement instable.

Stuart Winer a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...