Rechercher

Cisjordanie : Un poste militaire essuie des tirs sans faire de blessé

La police déclare que le bâtiment visé, sur la base de Salem, a été légèrement endommagé ; les soldats ont ouvert le feu sur les hommes armés palestiniens qui ont fui vers Jénine

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Des soldats israéliens à l'entrée de la base de Salem, près de la ville de Jénine en Cisjordanie, après une attaque de Palestiniens qui ont ouvert le feu et ont été tués par Tsahal, le 7 mai 2021. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP/Dossier)
Illustration : Des soldats israéliens à l'entrée de la base de Salem, près de la ville de Jénine en Cisjordanie, après une attaque de Palestiniens qui ont ouvert le feu et ont été tués par Tsahal, le 7 mai 2021. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP/Dossier)

Des hommes armés palestiniens ont tiré une rafale de balles, lundi soir, en direction d’un poste militaire situé le long de la barrière de sécurité dans le nord de la Cisjordanie, a indiqué la police des frontières.

Selon la police, un bâtiment situé à l’intérieur de la base de Salem, qui se dresse à proximité d’une ville arabe israélienne qui porte le même nom, a été légèrement endommagé.

En riposte, des agents de la police des frontières ont ouvert le feu sur les auteurs des tirs qui ont pris la fuite vers le secteur de Jénine.

Des policiers et des soldats ont lancé une chasse à l’homme pour retrouver les suspects, a indiqué la police.

Cette attaque n’a pas fait de blessé.

Une vidéo qui a été partagée sur internet semble montrer le moment où les hommes armés ouvrent le feu, avec le bruit des détonations.

Cet incident survient dans le cadre d’une recrudescence des violences en Cisjordanie et particulièrement dans le nord du territoire. Des Palestiniens armés ont ainsi ouvert le feu de manière répétée sur des postes militaires, sur les soldats déployés le long de la barrière de sécurité, sur les implantations israéliennes ou sur les civils, sur les routes.

Certaines de ces attaques ont été meurtrières. Un militaire israélien a été tué dans une fusillade survenue à proximité de Naplouse, mardi, et une soldate avait succombé à ses blessures quelques jours auparavant dans un incident similaire, à côté de Jérusalem.

Les forces israéliennes ont aussi renforcé leurs raids d’arrestations et leurs efforts antiterroristes en Cisjordanie depuis une série d’attentats terroristes qui ont fait 19 morts du côté israélien.

Les soldats israéliens arrêtent un Palestinien recherché en Cisjordanie, le 16 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Plus de cent Palestiniens ont été tués au cours d’opérations israéliennes cette année, un grand nombre alors qu’ils commettaient des attentats ou pendant des affrontements avec les forces de sécurité.

Les soldats ont appréhendé, lundi matin, deux Palestiniens qui étaient recherchés par l’État juif, à Naplouse et à Qarawat Bani Hassan, dans le cadre d’un raid.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...