Conseillers de Netanyahu : Yad Vashem avait avalisé la déclaration sur la Shoah
Rechercher

Conseillers de Netanyahu : Yad Vashem avait avalisé la déclaration sur la Shoah

Après que le mémorial a qualifié la déclaration israélo-polonaise de "très problématique", les négociateurs du Premier ministre affirment que l'historienne en chef l'avait approuvé

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la cérémonie officielle de Yom HaShoah, à Yad Vashem, à Jérusalem, le 24 avril 2017. (Crédit : Amir Cohen/Pool/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la cérémonie officielle de Yom HaShoah, à Yad Vashem, à Jérusalem, le 24 avril 2017. (Crédit : Amir Cohen/Pool/AFP)

Quelques heures après que le mémorial national de la Shoah Yad Vashem a dénoncé la « très problématique » déclaration israélo-polonaise sur la Shoah, les négociateurs du Premier ministre Benjamin Netanyahu ont insisté sur le fait que le mémorial national avait approuvé le texte de la déclaration commune qui a fait l’objet d’une condamnation générale.

Dans un communiqué, Joseph Ciechanover et Yaakov Nagel ont déclaré que Dina Porat, historienne en chef de Yad Vashem, « a suivi le processus depuis le début ».

« Les données historiques qui figurent dans la déclaration ont été approuvées par elle ».

« La déclaration commune signée par le gouvernement polonais fait explicitement référence au fait que la capacité de mener librement des recherches est préservée et qu’aucune loi n’empêche ou n’empêchera cela à l’avenir », est-il indiqué.

L’historienne israélienne Dina Porat, historienne en chef au Mémorial de la Shoah Yad Vashem le 29 mai 2018. (Miriam Alster/FLASH90)

Le Times of Israel a rapporté cette semaine que, bien que Porat ait participé aux négociations secrètes avec Varsovie, elle n’a pas vu la version finale de la déclaration jusqu’à ce qu’elle soit publiée la semaine dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...