Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

De hauts dirigeants juifs de Russie rencontrent Poutine

Cette rencontre a lieu après qu'Aleksey Pavlov a qualifié le Habad Loubavitch de "secte suprémaciste", suscitant de vives critiques de la part des dirigeants juifs du pays

Le président russe Vladimir Poutine (à droite) s'entretenant avec le grand rabbin de Russie Berel Lazar (à gauche), lors d'une cérémonie d'inauguration du mémorial dédié aux membres de la résistance juive dans les camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, au Musée juif et au Centre de tolérance de Moscou, le 4 juin 2019. (Crédit : Sergei Ilnitsky/Pool/AFP)
Le président russe Vladimir Poutine (à droite) s'entretenant avec le grand rabbin de Russie Berel Lazar (à gauche), lors d'une cérémonie d'inauguration du mémorial dédié aux membres de la résistance juive dans les camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, au Musée juif et au Centre de tolérance de Moscou, le 4 juin 2019. (Crédit : Sergei Ilnitsky/Pool/AFP)

« Le dirigeant russe, Vladimir Poutine, rencontrera les principaux dirigeants juifs du pays en l’honneur de la Journée internationale de commémoration de la Shoah », ont rapporté jeudi les médias locaux.

Selon l’agence de presse TASS, Poutine a rencontré jeudi le grand rabbin de Russie, Berel Lazar, et le président de la Fédération des communautés juives de Russie, Alexander Boroda.

Cette rencontre a eu lieu après qu’un haut responsable russe, le secrétaire-adjoint du Conseil de sécurité russe Aleksey Pavlov, a qualifié le mouvement hassidique Habad Loubavitch, dont fait partie Lazar, de « secte suprémaciste », suscitant de vives critiques de la part des dirigeants juifs du pays.

Au début du mois, Poutine a démis Pavlov de ses fonctions, sans en préciser la raison, mais des médias locaux ont lié son licenciement à ces remarques.

Les représentants de la Russie n’ont pas été invités aux commémorations du 78e anniversaire de la libération par l’Armée Rouge du camp de la mort nazi d’Auschwitz-Birkenau, à la suite de l’agression russe contre l’Ukraine, a annoncé mercredi le musée du site.

« Compte tenu de l’agression contre une Ukraine libre et indépendante, les représentants de la Fédération de Russie n’ont pas été invités à participer à la commémoration de l’anniversaire de la libération d’Auschwitz de cette année » qui doit se dérouler ce vendredi, a indiqué à l’AFP Piotr Sawicki, porte-parole du musée.

Jusqu’à présent, la Russie a toujours participé aux cérémonies qui se tiennent chaque année le 27 janvier, son représentant prenant la parole lors de la cérémonie principale.

Selon le directeur du musée, Piotr Cywiński, il était évident qu’il ne pouvait « signer aucune lettre à l’ambassadeur russe sur le ton d’une invitation », dans le contexte du conflit.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.