Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Décès de Jacques Lubin, qui a échappé de peu au massacre d’Oradour-sur-Glane

Né en 1933 à Paris, l'enfant était, en 1944, caché dans une famille à quelques mètres de là, d'où il a vu au loin les flammes de la tuerie dont il était l'un des derniers témoins

Jacques Lubin. (Crédit : Les Derniers / Twitter)
Jacques Lubin. (Crédit : Les Derniers / Twitter)

Jacques Lubin, qui est parvenu à échapper de peu au massacre d’Oradour-sur-Glane, est décédé la semaine dernière, a rapporté la page Les Derniers, qui donne la parole aux derniers témoins de la Shoah.

Né en 1933 à Paris, il était alors « caché dans une famille à quelques mètres de là, d’où il avait vu au loin les flammes de la tuerie dont il était l’un des derniers témoins », a écrit la page.

Le 10 juin 1944, les SS de la division Das Reich ont tué 643 personnes dans ce village du Limousin, l’un des pires massacres de civils commis par les nazis en Europe occidentale.

Dans des granges, les soldats abattent les hommes à la mitrailleuse, avant de les brûler. Dans l’église, ils enferment femmes et enfants et mettent le feu. Puis ils brûlent les corps, creusent des fosses et incendient entièrement le village.

Seuls six habitants réchappèrent à ce massacre.

Cette tuerie fut « méticuleusement préparée et exécutée » par les nazis, qui voulaient « semer la terreur pour que la population ne bascule pas du côté des maquis », particulièrement actifs en Limousin, explique Benoît Sadry, président de l’association nationale des familles des martyrs d’Oradour-sur-Glane.

Un autre survivant du massacre, Robert Hébras, est décédé en février dernier à l’âge de 97 ans.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.