Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Décès de Marta Wise, enfant rescapée d’Auschwitz, à 88 ans

Elle a été arrêtée le jour de ses 10 ans avec sa sœur et a été soumise aux expérimentations brutales du nazi Josef Mengele

Marta Wise. (Crédit : USC Shoah Foundation)
Marta Wise. (Crédit : USC Shoah Foundation)

Marta Wise, enfant rescapée d’Auschwitz, citoyenne australo-israélienne, est décédée le 19 mai dernier dans un hôpital de Jérusalem, a rapporté l’USC Shoah Foundation. Elle était âgée de 88 ans.

Elle était née dans une famille juive orthodoxe le 8 octobre 1934 à Bratislava, en actuelle Slovaquie. Après deux ans à se cacher et à vivre sous une fausse identité, elle avait été arrêtée avec sa sœur, Eva, le jour de ses 10 ans, le 8 octobre 1944. Après un passage au camp de transit de Séréd, elles sont arrivées au camp de la mort d’Auschwitz-II-Birkenau peu après.

Marta et Eva ont été séparées dans la ligne de sélection à leur arrivée. Eva a été choisie pour le travail et Marta a été dirigée vers les chambres à gaz. Cependant, un survol par un avion soviétique a provoqué une agitation au sol, permettant aux filles d’être réunies.

Les deux sœurs ont par la suite fait l’objet des expérimentations brutales du docteur nazi Josef Mengele – des prises de sang et des injections qui provoquaient des maux d’estomac atroces, sans jamais qu’elles sachent exactement de quoi il s’agissait.

Elles avaient toutes deux été filmées par un cameraman soviétique à la libération d’Auschwitz (photo ci-dessous, à droite) et ont toutes deux survécu, bien que malades de la tuberculose. Elles ont retrouvé leur famille à leur retour à Bratislava et n’ont rien dit de leur expérience à Auschwitz à leurs parents. Leur jeune sœur Judith a été tuée à Auschwitz.

La famille a quitté la Tchécoslovaquie pour l’Australie en 1948. Marta a terminé ses études à Melbourne, a étudié la physiothérapie et a épousé un Anglais, Harold Wise, en 1957. Ils ont eu trois filles, Judy, Michelle et Miriam. Ils ont déménagé en Israël en 1998.

Marta Wise était devenue bénévole guide et conférencière à Yad Vashem après son alyah, a témoigné devant les Nations unies lors de la Journée mondiale du souvenir de la Shoah en 2016, et a partagé son histoire lors d’une réunion privée avec le prince Charles à Yad Vashem en janvier 2020. Elle s’est aussi exprimé régulièrement dans des écoles.

La sœur de Marta, Eva Slonim, auteure des mémoires Gazing at the Stars: Memories of a Child Survivor, a 91 ans et vit à Melbourne.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.