Décès de Roger Helwaser, orphelin de la Shoah
Rechercher

Décès de Roger Helwaser, orphelin de la Shoah

Caché à la campagne, l’adolescent a pu éviter la rafle de la rue des Deux-Ponts, lors de laquelle 112 personnes dont 40 enfants ont été arrêtés avant d’être déportés à Auschwitz

Roger Helwaser. (Crédit : DR)
Roger Helwaser. (Crédit : DR)

Roger Helwaser, enfant caché durant la guerre et orphelin de la Shoah, est décédé le 10 avril dernier après une hospitalisation, a rapporté le CRIF.

Né le 12 janvier 1928 à Paris, il a été enterré le 13 avril dernier à Bagneux, lors d’une cérémonie conduite par le rabbin Olivier Kaufmann.

Caché à la campagne, l’adolescent a pu éviter la rafle de la rue des Deux-Ponts, survenue le 23 septembre 1942, lors de laquelle 112 personnes dont 40 enfants ont été arrêtés avant d’être déportés à Auschwitz. Les parents de Roger et sa sœur Madeleine n’en sont jamais revenus. Son frère, Emile, décédé il y a quelques années, a lui survécu à Auschwitz avec leur ami Milo Adoner, rescapé de la même rafle. Ce dernier est décédé début mars, laissant Roger Helwaser dans un profond chagrin.

Roger Helwaser laisse derrière lui trois enfants et son épouse, fille d’une famille victime de la Shoah.

Roger Helwaser. (Crédit : Facebook)

Sa fille, Anne, a rapporté qu’il aimait « l’art et le beau. Il était passionné de tout, et notamment des tableaux de peintres. Avec ma mère, Lucienne-Lou, qui a toujours été à ses côtés, il formait un binôme inébranlable. Ensemble, ils ont ouvert une galerie au Louvre des antiquaires. Cet autodidacte de talent était un connaisseur avéré et un expert reconnu. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...