Des allées inaugurées en hommage aux 3 enfants tués à l’école juive de Toulouse
Rechercher

Des allées inaugurées en hommage aux 3 enfants tués à l’école juive de Toulouse

Les proches de Myriam Monsonégo et d’Arié et Gabriel Sandler ont souhaité que "ces plaques se situent dans un square, un lieu de vie avec des rires et des balançoires"

La plaque en hommage à Myriam Monsonégo, dans le square Saint-Odile, dans le 17e arrondissement parisien. (Crédit photo : Laurence Arribagé / Twitter)
La plaque en hommage à Myriam Monsonégo, dans le square Saint-Odile, dans le 17e arrondissement parisien. (Crédit photo : Laurence Arribagé / Twitter)

Ce dimanche 19 mai, deux allées de Paris ont été inaugurées et nommées en hommage aux trois enfants juifs victimes du terroriste Mohammed Merah dans l’école Ozar Hatorah de Toulouse en mars 2012, a rapporté le journal La Dépêche.

Ainsi, dans le square Saint-Odile, dans le 17e arrondissement parisien, deux allées portent désormais le nom de Myriam Monsonégo et d’Arié et Gabriel Sandler – assassinés avec leur père, Jonathan Sandler –, « victimes du terrorisme et de la haine antisémite », est-il indiqué sur les plaques.

L’inauguration s’est effectuée en présence d’Anne Hidalgo, maire de Paris, Nicolas Sarkozy, président de la République au moment des attentats de Toulouse et Montauban en mars 2012, et de Laurence Arribagé, représentant la ville de Toulouse.

Interrogée par La Dépêche, cette dernière explique que « les familles ont souhaité que ces plaques se situent dans un square, un lieu de vie avec des rires et des balançoires, pour rendre hommage à leurs enfants ».

« On ne s’est peut-être pas assez rendu compte à l’époque que c’était un attentat terroriste islamiste », a ajouté l’élue toulousaine.

Un projet similaire a été soumis à la municipalité de Toulouse par le groupe socialiste du conseil municipal. La délibération à ce sujet aura lieu le 14 juin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...