Des dizaines de tortues de mer échouées sur les côtes israéliennes, 15 sauvées
Rechercher

Des dizaines de tortues de mer échouées sur les côtes israéliennes, 15 sauvées

Ces gros reptiles marins auraient été blessés par des explosions durant les études sismiques de l'Italie à la recherche de pétrole et de gaz

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Capture d'écran du sauvetage d'une tortue de mer sur la côte israélienne, au mois de janvier 2019 (Capture d'écran : Hadashot news)
Capture d'écran du sauvetage d'une tortue de mer sur la côte israélienne, au mois de janvier 2019 (Capture d'écran : Hadashot news)

Le centre de sauvetage israélien des tortues de mer est récemment passé à l’action après que des douzaines de tortues blessées ont été découvertes, échouées sur les plages du pays, après un temps orageux.

En l’espace de seulement trois jours, 46 tortues de mer ont été trouvées contre 250 en moyenne par an, a fait savoir lundi la chaîne Hadashot.

Alors que l’ampleur de l’incident s’est révélé, le centre a appelé des dizaines de volontaires à la rescousse pour aider à ratisser la côte et à trouver les créatures, touchées pour un grand nombre d’entre elles aux poumons et à l’estomac.

Les bénévoles ne se sont pas contentés de localiser les tortues blessées. Ils ont également été sollicités pour assurer le transport des animaux – dont le poids peut atteindre les 200 kilos – dans des véhicules qui les ont amenés au centre, qui est placé sous le contrôle de l’Autorité de la nature et des parcs.

Le directeur du centre, Yaniv Levy, a expliqué à Hadashot que les tortues avaient des fluides, et notamment du sang, dans les poumons.

Au centre, des vétérinaires spécialisés ont mis en place un hôpital de fortune où ils ont pris en charge les tortues, utilisant des scanners et des imageries par rayons X pour découvrir l’étendue des blessures et intervenir au niveau chirurgical si nécessaire.

Yaniv Levy, à gauche, directeur du centre national de sauvetage des tortues de mer, sauve une tortue de mer gravement malade à Mikhmoret, le 18 septembre 2017 (Crédit :Hadas Parush/Flash90)

Malgré ses efforts, l’équipe n’est parvenue qu’à sauver 15 tortues qui devront suivre une période de rétablissement de six mois à un an.

Mais les diagnostics restent bons. « Je suis pratiquement certain qu’on pourra les remettre à la mer », a dit Levy.

Reste le mystère de ce qui blessé si grièvement les tortues. Une enquête de l’Autorité de la nature et des parcs a permis de découvrir un suspect probable – une étude sismique en mer réalisée par l’Italie la semaine dernière dans l’espoir de découvrir des réserves de gaz naturel et de pétrole offshore.

En l’espace de 24 heures, une vingtaine d’explosions ont été déclenchées toutes les neuf secondes alors que les chercheurs cartographiaient les fonds marins, a indiqué un communiqué.

Les tortues caouanes et tortues de mer vertes peuplent la mer méditerranée. Les deux espèces parsèment leurs oeufs le long des côtes israéliennes.

En plus de la question des déchets qui menace l’habitat des tortues, le développement le long de la côte a également mis les espèces en péril, selon le centre de sauvetage des tortues marines israélien.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...