Des grands groupes français à la recherche de partenariat en Israël
Rechercher

Des grands groupes français à la recherche de partenariat en Israël

La Mondiale-AG2R, le Groupe Bouygues, EDF, La Française des Jeux, Enedis, Safran, TF1, Total étaient en visite en Israël au début du mois d'octobre

Hélène Le Gal, ambassadrice de France en Israël, avec Bruno Le Maire, ministre français de l'Economie, en visite en Israël, en septembre 2017. (Crédit : autorisation)
Hélène Le Gal, ambassadrice de France en Israël, avec Bruno Le Maire, ministre français de l'Economie, en visite en Israël, en septembre 2017. (Crédit : autorisation)

Le 8 octobre dernier Hélène Le Gal, ambassadrice de France en Israël, a reçu une délégation de représentants d’entreprises françaises dans le cadre de l’opération « Choose France », afin d’inciter les entreprises israéliennes à nouer des partenariats économiques avec des groupes français.

Parmi eux, le groupe d’assurances La Mondiale-AG2R, le Groupe Bouygues, EDF, La Française des Jeux, Enedis, Safran, TF1, Total…

Ces rencontres ont été organisées par l’agence de développement économique et d’innovation de la ville de Paris, « Paris and Co ».

Si de nouveaux partenariats se nouent à cette occasion, ils viendront renforcer les liens économiques entre la France et Israël, qui ont connu une nouvelle croissance après avoir connu une petite période de stagnation.

Quelques jours plus tôt, et de l’autre côté de la Méditerranée, à Nantes, c’est Aliza Bin Noun ambassadrice d’Israël en France qui jouait son rôle de représentante économique de l’Etat hébreu.

Elle s’est rendue à la chambre de commerce et d’industrie où se tenait l’International day, où 80 pays étaient représentés. Mais pas Israël.

« Il y a pourtant du business à faire, regrettait Aliza Bin-Noun à Presse Océan. Notre pays est devenu très intéressant, il a développé une vraie expertise sur la R&D, la cyber-sécurité, les smart cities ».

Selon le ministère de l’Économie et des Finances français, « après leur augmentation de 15 % en 2015 et une stagnation en 2016, les exportations françaises de biens en Israël ont connu une croissance de 12,9 % sur l’année 2017. La France voit sa part de marché progresser mais reste en-deçà de l’Allemagne et de l’Italie. Les échanges de services prennent une part grandissante dans la relation bilatérale. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...