Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Des Israéliens anti-réforme devant le Capitole avant le discours de Herzog

Le président israélien a invité un large éventail d'invités à l'accompagner à son discours au Congrès ; des manifestations sont également prévues à Tel Aviv

Des manifestants pro-démocratie rassemblés devant le Capitole avant le discours du président Isaac Herzog au Congrès, à Washington, le 19 juillet 2023. (Crédit : Jacob Magid/Times of Israel)
Des manifestants pro-démocratie rassemblés devant le Capitole avant le discours du président Isaac Herzog au Congrès, à Washington, le 19 juillet 2023. (Crédit : Jacob Magid/Times of Israel)

WASHINGTON – Quelque 200 expatriés israéliens se sont rassemblés mercredi devant le Capitole à Washington pour protester contre la réforme du système judiciaire proposée par le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu peu avant le discours du président Isaac Herzog devant une session conjointe du Congrès.

Deux autres bus de manifestants en provenance de New York et du New Jersey devaient également les rejoindre. Comme ils le font place Kaplan à Tel Aviv, les manifestants ont brandi des drapeaux israéliens et scandé « Dé-mo-cra-tie », entre autres slogans en hébreu.

Cependant, Shany Granot, cheffe de fil de la manifestation, a demandé aux manifestants de ne pas scander « honte » car elle ne voulait pas qu’ils soient perçus comme critiquant « Biden ou Herzog qui ont fait un si bon travail pour la démocratie israélienne ».

S’adressant aux manifestants, le leader d’UnXeptable, Offir Gutelzon, a remercié « le président Biden pour avoir assuré non seulement la sécurité d’Israël mais aussi sa démocratie ».

Parallèlement, plusieurs manifestations contre la refonte judiciaire sont également prévues mercredi soir à Tel Aviv.

Une manifestation de femmes doit avoir lieu place HaBima à Tel Aviv.

À 18h30, des manifestants se rassembleront devant le bureau de l’ambassade américaine de la ville côtière, pour la deuxième soirée consécutive.

À 20h30, les manifestants devraient converger vers la rue Kaplan, considérée comme le site phare du mouvement de protestation qui dure depuis six mois.

Herzog et son épouse, Michal, sont eux arrivés au Capitole avant son discours afin de rencontrer les chefs de file des deux partis au Congrès.

Lors de son discours au Congrès, le président Isaac Herzog sera accompagné d’invités qui souligneront la profondeur des relations entre les États-Unis et Israël, les liens entre Israël et toutes les communautés juives d’Amérique, ainsi que la diversité de la société israélienne.

Le président israélien Isaac Herzog s’adressant aux médias à l’extérieur de l’aile ouest de la Maison Blanche après avoir rencontré le président Joe Biden, à Washington, le 18 juillet 2023. (Crédit : AP Photo/Jacquelyn Martin)

Il sera accompagné de Clifton Truman Daniels, petit-fils de Harry Truman, le président américain qui avait reconnu Israël en 1948. L’universitaire américaine Susannah Heschel, fille du rabbin Abraham Joshua Heschel, célèbre pour avoir défilé aux côtés du Dr. Martin Luther King lors du mouvement pour les droits civiques, sera également présente.

Leah Goldin, dont le fils Hadar a été tué lors de l’Opération « Bordure protectrice » à Gaza en 2014, se joindra également à Herzog. Sa dépouille est toujours détenue par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Il détient également deux civils israéliens entrés respectivement en 2014 et 2015 de leur propre gré dans l’enclave palestinienne – Avera Mengistu, un Juif d’origine éthiopienne, et Hisham al-Sayed, un bédouin musulman – présentés comme mentalement instables par les autorités israéliennes et présumés vivants.

Dans son discours, Herzog mentionnera les deux civils israéliens et les deux corps de soldats de Tsahal détenus à Gaza.

Pour mettre en valeur la diversité d’Israël, Herzog a également invité deux représentantes de l’Agence juive régionale : Sigal Kanotopsky, qui a immigré d’Éthiopie, et Gadeer Kamel-Mreeh, une ancienne députée druze qui représente aujourd’hui l’agence à Washington.

Herzog a également invité les chefs des mouvements réformé et conservateur, ainsi que de l’Orthodox Union.

Lazar Berman, Carrie Keller-Lynn et Jacob Magid ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.