Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Des personnalités demandent aux candidats aux Européennes de s’engager « sans détour » contre l’antisémitisme

Un collectif de 70 personnalités politiques, culturelles et associatives demandent aux candidats "un minimum commun non négociable" contre l'antisémitisme

L'écrivain, artiste et militant des droits de l'homme français d'origine polonaise Marek Halter (4eD) et des représentants politiques défilent sous une banderole intitulée "Nous marchons contre l'antisémitisme", à Paris, le 12 novembre 2023. (Crédit : Geoffroy Van der Hasselt / AFP)
L'écrivain, artiste et militant des droits de l'homme français d'origine polonaise Marek Halter (4eD) et des représentants politiques défilent sous une banderole intitulée "Nous marchons contre l'antisémitisme", à Paris, le 12 novembre 2023. (Crédit : Geoffroy Van der Hasselt / AFP)

Un collectif de 70 personnalités politiques, culturelles et associatives dont les anciens Premiers ministres Elisabeth Borne, Bernard Cazeneuve et Manuel Valls, appellent les candidats aux Européennes à s’engager « sans détour et sans complaisance » contre l’antisémitisme, dans une tribune publiée jeudi par le journal Le Monde.

Les signataires, parmi lesquels l’actrice Charlotte Gainsbourg, la maire de Paris Anne Hidalgo, son homologue de Nice Christian Estrosi, le dessinateur Joann Sfar ou encore le grand rabbin de France Haïm Korsia, demandent aux candidats aux élections européennes « un minimum commun non négociable » contre l’antisémitisme.

« À l’aube des prochaines élections européennes, et parce que l’enjeu démocratique est majeur – bien au-delà du sort des Juifs –, nous appelons les candidats républicains à s’engager. Sans détour et sans complaisance. Pour un minimum commun incompressible et indispensable. Qui sauve une vie, quelle qu’elle soit, sauve l’humanité tout entière », écrivent les signataires.

Ceux-ci font valoir la hausse sans précédent des actes antisémites recensés en France depuis le 7 octobre, date de l’attaque sanglante du Hamas en Israël qui, en représailles, a déclaré une guerre pour « anéantir » le groupe terroriste islamiste palestinien.

Selon un rapport du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), les actes antisémites ont augmenté de 1 000 % entre le 7 octobre et la fin de l’année 2023.

« Nous ne demandons rien de plus que les autres. Mais rien de moins non plus. Juste un minimum commun non négociable. Contre l’antisémitisme sous toutes ses formes. Contre la haine. Contre la xénophobie. Pour que la solitude change de camp », ajoute la tribune.

« Nous refusons de payer le plus lourd tribut d’une société fracturée en quête d’un ennemi commun pour se souder », disent les signataires.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.