Deux députés de l’opposition quittent la Knesset
Rechercher

Deux députés de l’opposition quittent la Knesset

Shai Piron de Yesh Atid ira enseigner à Sderot ; Sharon Gal d'Yisrael Beytenu démissionne après seulement 6 mois

Les députés de la Knesset sortants  Shai Piron (à gauche) et Sharon Gal (Crédit photos: Yonatan Sindel  et  Miriam Alster / Flash90)
Les députés de la Knesset sortants Shai Piron (à gauche) et Sharon Gal (Crédit photos: Yonatan Sindel et Miriam Alster / Flash90)

Deux députés de l’opposition ont annoncé mercredi matin leur démission de la Knesset.
 
Shai Piron de Yesh Atid, un ancien ministre de l’Education, a déclaré dans un communiqué de presse mercredi matin qu’il allait accepter un poste dans l’enseignement dans un collège de Sderot. Peu de temps après, le député Sharon Gal d’Yisrael Beytenu a annoncé son départ de la vie politique, déclarant qu’il utiliserait mieux ses talents en reprenant sa carrière de journaliste.

Piron a évoqué avec fierté son travail à la Knesset, en mettant l’accent sur ses réalisations en tant que ministre de l’Education.

« La Knesset est une maison sacrée. J’ai été ministre de l’Education, une mission qui a eu des succès et des échecs. Je suis entré au ministère de l’Éducation afin d’encourager un discours d’écoute et d’excellence », a-t-il dit.

« Ce n’est pas [juste] une question de coéfficients [au baccalauréat], mais plutôt de donner une opportunité à tous les enfants, partout en Israël, de chaque religion. Nous avons réussi avec l’équipe professionnelle du ministère de l’Éducation de changer le discours, et personne ne peut nous l’enlever », a-t-il ajouté.

Elazar Stern, shortly before leaving the military in 2008 (Flash 90/IDF Spokesman)
Elazar Stern, peu avant de quitter l’armée en 2008 (Photo: Flash90 / porte-parole de Tsahal)

Piron devrait être remplacé par Elazar Stern, un ancien député du parti Hatnua qui a rejoint Yesh Atid avant les élections de mars dernier. Stern, qui était en 12e position sur la liste, n’avait pas réussi à entrer à la Knesset puisque Yesh Atid avait remporté 11 sièges.

Piron a l’intention d’accepter un poste de direction dans un collège ainsi que la tête du Département de l’éducation et de la culture à la municipalité de Sderot, près de la frontière d’Israël avec la bande de Gaza.

Dans un communiqué, Yair Lapid, le chef du parti Yesh Atid, a qualifié Piron d’ « ami cher » et de « mon rabbin. »

Mais, a-t-il ajouté, « Rabbi Shai ne quitte pas Yesh Atid. Il reste l’un des nôtres, notre chair, le guide spirituel de Yesh Atid. Ensemble, nous avons créé ce merveilleux parti et nous allons continuer ensemble ».

שי פירון חברי האהוב, הרב שלי, מתפטר היום מהכנסת וחוזר לעסוק בייעוד שלו בעולם: חינוך.במקומו ייכנס לרשימה האלוף אלעזר שטר…

Posted by ‎Yair Lapid – יאיר לפיד‎ on Tuesday, 1 September 2015

Gal, député d’Yisrael Beytenu, a annoncé sa démission peu de temps après Piron, moins de six mois après avoir été élu sur la liste du parti de droite, disant qu’il pourrait utiliser plus efficacement ses compétences dans les médias.

« En tant qu’ancien journaliste avec un ordre du jour, on m’a donné l’occasion avant la dernière élection d’essayer de faire bouger les choses au sein de la Knesset au sein de parti Yisrael Beytenu. J’ai été heureux de cette opportunité et l’ai mise a profit de façon optimale durant mon mandat, » a écrit Gal dans un communiqué.

https://www.facebook.com/sharongal100/posts/1001957346542428

Gal, journaliste et personnalité de la télévision, avait animé une émission sur l’économie sur la Dixième chaîne pendant une décennie avant de quitter en 2013 suite à des rumeurs de harcèlement sexuel, bien que le cas ait finalement été classé par la police par manque de preuves. Il a également travaillé pour le quotidien Haaretz.

Il devrait présenter un programme sur l’économie sur la Vingtième chaîne, une chaîne d’information de droite sur les câbles.

« Je regrette la décision de Sharon Gal de quitter la Knesset, mais je respecte le fait que Gal agisse selon sa conscience ainsi que sa volonté à mettre ses talents pour contribuer de la meilleure façon possible à l’État d’Israël », a déclaré dans un communiqué Avigdor Liberman, le chef d’Yisrael Beytenu.

Oded Forer au Centre Menahem Begin  à Jérusalem, le 22 février 2015 (Crédit photo: Hadas Parush / Flash90)
Oded Forer au Centre Menahem Begin à Jérusalem, le 22 février 2015 (Crédit photo: Hadas Parush / Flash90)

Comme deputé, Gal est peut-être surtout connu pour la proposition de loi qui aurait rendu plus facile une condamnation à mort des terroristes. La proposition a été rejetée à la Knesset par une large majorité.

Il doit être remplacé à la Knesset par Oded Forer, un ancien directeur du ministère de l’Intégration.

Stuart Winer et de Juda Ari Gross ont contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...