Deux Palestiniens arrêtés dans un raid de l’armée à Jénine
Rechercher

Deux Palestiniens arrêtés dans un raid de l’armée à Jénine

Les suspects ont été arrêtés après un bref échange de tirs, un M-16 a été trouvé dans la maison ; pas de soldat blessé

Des soldats israéliens en Cisjordanie  (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Des soldats israéliens en Cisjordanie (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Après un bref échange de tirs, deux suspects terroristes palestiniens ont été arrêtés dimanche après que Tsahal ait cerné une maison dans la ville de Jénine, en Cisjordanie.

L’armée a déclaré avoir saisi un M-16 trouvé dans la maison, ainsi que des matières explosives.

L’opération d’arrestation effectuée par l’unité Duvdevan de l’armée israélienne a pris fin sans aucun blessé de chaque côté, a déclaré l’armée.

Cependant, les médias israéliens ont rapporté que quatre Palestiniens ont été blessés, et que deux autres souffrent d’essoufflement après avoir inhalé des gaz lacrymogènes.

L’agence d’information palestinienne Maan a rapporté de son côté que 27 personnes ont été blessées par des balles en caoutchouc et de l’inhalation de gaz, et que trois personnes ont été arrêtées durant l’opération.

Selon des rapports palestiniens cités par la radio israélienne, l’armée n’a pas arrêté le fugitif du Hamas dont les soldats avaient encerclé la maison. La personne recherchée a été identifiée comme étant Kays-Sa’adi.

L’armée a déclaré que, lors de l’opération, l’armée avait cru qu’un suspect armé s’était terré dans la maison.

« En conséquence, des mesures prises dans ce cadre, un incendie a éclaté dans la structure », a indiqué l’armée dans un communiqué, sans davantage de précisions. Le feu a été éteint un peu plus tard.

L’armée israélienne a déclaré qu’il y avait « des témoignages de coup de feu » sur les lieux de l’arrestation, et « des explosifs ont été lancés contre les troupes ».

Les médias arabes ont rapporté de leur côté que l’armée a tiré un missile anti-char sur la maison, allumant le feu.

Les arrestations se produisent dans un contexte de regain de violence en Cisjordanie et à Jérusalem.

Le samedi soir, deux hommes juifs, Nehemia Lavi, 41 ans, et Aharon Benet, 22 ans, ont été poignardés à mort dans la Vieille Ville de Jérusalem et une femme et son bébé ont été blessés.

Dans un incident séparé, un adolescent israélien de 15 ans a été légèrement blessé après avoir reçu un coup de couteau près de la Vieille Ville.

Les attaques sont survenues deux jours après qu’Eitam et Naama Henkin ont été abattus lors d’une fusillade en Cisjordanie. Les quatre enfants du couple, qui étaient sur la banquette arrière de la voiture, n’ont pas été blessés dans l’attaque terroriste mortelle.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...