Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Devant l’ambassade d’Espagne à Tel Aviv, des militants saluent la reconnaissance d’un État palestinien

Plusieurs organisations de gauche étaient présentes, notamment le groupe de la société civile israélo-palestinienne Combatants for Peace, le parti communiste binational Hadash et la Ligue des jeunes communistes d'Israël

Des manifestants de divers groupes de gauche israéliens se rassemblent devant l'ambassade d'Espagne à Tel Aviv pour exiger que Madrid reconnaisse immédiatement l'existence d'un État palestinien après avoir dit qu'elle le ferait, le 24 mai 2024. (Crédit : Noam Lehmann/The Times of Israel)
Des manifestants de divers groupes de gauche israéliens se rassemblent devant l'ambassade d'Espagne à Tel Aviv pour exiger que Madrid reconnaisse immédiatement l'existence d'un État palestinien après avoir dit qu'elle le ferait, le 24 mai 2024. (Crédit : Noam Lehmann/The Times of Israel)

Une vingtaine de personnes se sont rassemblées devant l’ambassade d’Espagne dans le centre de Tel-Aviv vendredi pour féliciter le pays d’avoir reconnu l’existence d’un État palestinien.

Les manifestants portaient des pancartes et scandaient en hébreu, en arabe et en espagnol, appelant l’Espagne à « arrêter de réfléchir et à  reconnaître » un État palestinien indépendant, la décision de Madrid n’étant pas encore entrée en vigueur.

Plusieurs participants arboraient également des pancartes appelant les autres pays de l’UE à suivre l’exemple de l’Espagne.

La reconnaissance par l’Espagne du statut d’État palestinien, annoncée en début de semaine en même temps que les gouvernements norvégien et irlandais, devrait entrer en vigueur le 28 mai.

Plusieurs organisations de gauche étaient présentes, notamment le groupe de la société civile israélo-palestinienne Combatants for Peace, le parti communiste binational Hadash et la Ligue des jeunes communistes d’Israël.

À un moment donné, une passante a agressé des militants en leur disant qu’elle venait du kibboutz Reim, l’une des communautés frontalières de Gaza attaquées lors de l’assaut terroriste du Hamas le 7 octobre dans le sud d’Israël, au cours duquel près de 1 200 personnes ont été assassinées et plus de 250 ont été prises en otage, déclenchant ainsi la guerre actuelle qui ravage la bande de Gaza.

Le rassemblement s’est achevé sur un refrain de El pueblo unido jamás será vencido (un peuple uni ne sera jamais vaincu), une chanson de protestation chilienne en espagnol.

Eli Gozansky, un militant de Hadash, a expliqué au Times of Israel que les manifestants espéraient convaincre les États membres de l’UE « de faire un geste diplomatique pour pousser Israël, qui a le gouvernement le plus extrémiste qui soit », à accepter une règlement politique créant un État palestinien aux côtés d’un État israélien, avec Jérusalem comme capitale commune, et à se pencher sur le sort des réfugiés palestiniens.

« Ce type de démarche donne de l’espoir, et lorsqu’il y a de l’espoir, les gens réagissent », a indiqué Gozansky.

« Les deux peuples se trouvent aujourd’hui dans un fossé très profond », a poursuivi Gozansky, déplorant ce qu’il décrit comme la « psychologie de la vengeance » qui s’est enracinée en Israël.

« Œil pour œil nous rendra tous aveugles », ajoute-t-il.

Un employé de l’ambassade d’Espagne est venu parler aux manifestants « pour comprendre qui nous sommes politiquement », a fait remarquer Gozansky.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.