Rechercher

Dôme de fer : Sarah Silverman critique la « Brigade »

L'humoriste juive dit aimer AOC, Tlaib et Omar, mais trouve étrange qu'aucune d'elles ne fasse jamais mention du Hamas

Sarah Silverman pose avant un événement Emmy For Your Consideration pour la série Showtime "Who Is America ?" aux Paramount Studios, le 15 mai 2019, à Los Angeles. (Crédit : Chris Pizzello/Invision/AP)
Sarah Silverman pose avant un événement Emmy For Your Consideration pour la série Showtime "Who Is America ?" aux Paramount Studios, le 15 mai 2019, à Los Angeles. (Crédit : Chris Pizzello/Invision/AP)

L’humoriste Sarah Silverman a critiqué la « Brigade » [« Squad » en anglais,surnom donné par Donald Trump], le groupe de représentantes progressistes de la Chambre des représentants des États-Unis, pour avoir tenté de bloquer le financement américain destiné au système de défense antimissile israélien Dôme de fer, dans un podcast diffusé jeudi.

« Aucune d’entre elles ne parle du Hamas. Personne dans la Brigade ne parle du Hamas », a déclaré Silverman dans son podcast hebdomadaire, en faisant référence au groupe terroriste basé à Gaza.

« Je ne peux pas, c’est tellement bizarre », a-t-elle ajouté.

Le financement d’un milliard de dollars pour le Dôme de fer a été retiré du projet de loi de financement du gouvernement américain en raison de l’opposition des membres progressistes de la Chambre des représentants le mois dernier. La direction démocrate a ensuite avancé le financement dans un projet de loi autonome, que la Chambre a approuvé après un bref débat.

Israël a demandé ce milliard de dollars, qui s’ajoute aux 500 millions de dollars que le Dôme de fer reçoit chaque année, pour se réapprovisionner après le conflit de Gaza en mai.

Le Hamas et d’autres terroristes de Gaza ont tiré plus de 4 300 roquettes sur Israël au cours de la flambée des combats en mai, selon l’armée israélienne, qui ont déclaré que le rythme des tirs était le plus élevé jamais enregistré.

« Oui l’occupation n’est pas juste, il ne peut y avoir de justice dans un endroit où il y a des gens qui n’ont pas de liberté de mouvement. Mais ils ont élu le Hamas. Pourquoi aucune d’entre elles ne parle jamais du Hamas ? », a demandé Silverman.

« Israël n’est pas bon pour la Palestine, mais vous vous faites des illusions si vous pensez que le Hamas est bon pour la Palestine », a-t-elle poursuivi.

« S’il vous plaît, ne supprimez pas le financement du Dôme de fer. Je sais qu’il ne le sera pas [en réalité]… vous savez que ma famille vit là-bas », a ajouté Silverman, qui est juive.

Elle a déclaré que l’opposition au financement prouve que « les gens n’aiment vraiment les Juifs que s’ils souffrent », ajoutant que « les Juifs morts reçoivent beaucoup d’honneur ».

Pourtant, dans le podcast de jeudi, Silverman a réitéré son soutien au groupe de représentants progressistes de la Chambre.

« Je veux les aimer, je le veux vraiment. J’aime AOC [Alexandria Ocasio-Cortez], j’aime Rashida Tlaib, j’aime Ilhan Omar. Leurs politiques intérieures sont complètement alignées sur les miennes, et je pense qu’elles sont si cool et si géniales, mais c’est vraiment effrayant », a-t-elle déclaré.

« Vous rendez les choses difficiles. Ne pas avoir le Dôme de fer va tuer des gens », a déclaré Silverman.

Silverman a fait campagne pour le progressiste Bernie Sanders pendant les deux campagnes présidentielles du sénateur du Vermont, et commente souvent l’antisémitisme dans son podcast qui porte son nom.

En juin, Omar a posté sur Twitter une photo des femmes du Squad – les autres sont Tlaib du Michigan, Ayanna Pressley du Massachusetts et Cori Bush du Missouri. Un autre membre, la représentante Jamaal Bowman de New York, ne figurait pas sur la photo.

Le lendemain, Silverman a commenté : J’adore ce groupe ! Vous me donnez de l’espoir ! » et a ajouté : « J’aimerais qu’il y ait une juive progressiste là-dedans… un jour. »

« Vous pourriez vous présenter et nous rejoindre », avait répondu Omar avec un smiley souriant.

Omar, membre du Congrès du Minnesota, a été impliquée dans plusieurs accusations d’antisémitisme à cause de ses commentaires publics, y compris un récent tweet disant qu’Israël et les États-Unis ont commis des « crimes de l’humanité » comparables à ceux du Hamas, le groupe terroriste qui dirige Gaza.

Silverman a fait l’éloge de la tribune d’Omar dans le Washington Post en 2019, en réponse à la pluie de critiques suite à son tweet sur le lobby israélien AIPAC que beaucoup ont trouvé antisémite. La sœur de Silverman, Susan, un leader rabbinique réformé de premier plan, a pris quelque peu ombrage des commentaires d’Omar à l’époque.

Les législateurs démocrates juifs modérés ont exprimé leur frustration à l’égard de l’AIPAC et de la propension plus générale du mouvement progressiste américain à condamner sévèrement Israël et à appeler à un conditionnement du financement de l’État juif. Omar, Tlaib et Bush sont les seuls membres du Congrès qui soutiennent le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...