Dore Gold : Je n’ai jamais dit qu’Israël tentait de bloquer l’accord iranien
Rechercher

Dore Gold : Je n’ai jamais dit qu’Israël tentait de bloquer l’accord iranien

Le directeur du ministère des Affaires étrangères affirme que le but était de sensibiliser sur les risques d'un accord nucléaire

Le directeur du ministère des Affaires étrangères, Dore Gold, à la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem, le 5 août 2015 (Crédit : Marc Israel Sellem / Flash90)
Le directeur du ministère des Affaires étrangères, Dore Gold, à la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem, le 5 août 2015 (Crédit : Marc Israel Sellem / Flash90)

L’objectif d’Israël était de sensibiliser sur les dangers de l’accord nucléaire avec l’Iran, a affirmé le directeur général du ministère des Affaires étrangères, Dore Gold, à la radio militaire jeudi.

Il nie avoir jamais dit que le but de l’Etat juif était d’empêcher l’accord qui est en train d’être approuvé par le Congrès américain.

Il a insisté sur ce point en contestant une affirmation de son interlocuteur qui expliquait que ses précédents commentaires indiquaient clairement qu’Israël travaillait à renverser l’accord.

« Je ne me suis pas engagé auprès de vous ou auprès de quelqu’un d’autre », a déclaré Gold, un proche confident du Premier ministre Benjamin Netanyahu. « Je n’ai jamais donné de détails ».

Gold a également rejeté l’idée que le succès du président américain Barack Obama, qui a réussi à rassembler suffisamment de soutien pour défendre un droit de veto lors du vote anti-accord, a été une déroute pour Israël.

« Certainement pas », a-t-il asséné. « La plupart [des membres] du Congrès sont contre l’accord ».

L’Etat juif était contre l’accord, qui vise à limiter la capacité de l’Iran d’obtenir des armes nucléaires en échange de la levée des sanctions.

Le directeur du ministère des Affaires étrangères a déclaré qu’Israël continuerait à mettre en évidence ce qu’il prétend être les dangers de l’accord, qui selon Netanyahu et d’autres responsables israéliens est un « mauvais accord ».

« Le message israélien était significatif et reste significatif et a été bien reçu, parmi la population américaine aussi », a déclaré Gold.

Il a ajouté que le but était d’exprimer la profonde préoccupation de tous les partis en Israël, y compris le gouvernement et l’opposition.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...