Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

En Israël, une délégation des fédérations juives US milite contre la refonte judiciaire

Les dirigeants juifs tentent d'expliquer comment les efforts du gouvernement ont un impact sur les liens d'Israël avec la Diaspora

Une délégation des fédérations juives d'Amérique du Nord rencontre le président Isaac Herzog à sa résidence officielle de Jérusalem, le 15 mars 2023. (Autorisation)
Une délégation des fédérations juives d'Amérique du Nord rencontre le président Isaac Herzog à sa résidence officielle de Jérusalem, le 15 mars 2023. (Autorisation)

Une délégation de dirigeants de fédérations juives américaines fait actuellement campagne en Israël contre le projet de refonte du système judiciaire du gouvernement, une démarche rare qui souligne à quel point les changements proposés ont ébranlé l’establishment juif américain.

La délégation a passé 24 heures en Israël, entre mardi et mercredi, et comprenait des représentants de plus de 30 communautés juives américaines. La délégation a rencontré certains des architectes de la réforme, notamment le député HaTzionout HaDatit Simcha Rothman et le fondateur du Kohelet Policy Forum Moshe Koppel, ainsi que le président Isaac Herzog, le chef de l’opposition Yair Lapid et le chef du parti HaMamlahti Benny Gantz.

La délégation s’est principalement concentrée sur une proposition qui permettrait à une majorité simple du Parlement israélien, la Knesset, de passer outre les décisions de la Cour suprême.

Un communiqué de la Fédération juive d’Amérique du Nord, qui organise le voyage, souligne « les menaces que cette proposition pourrait faire peser sur l’équilibre des pouvoirs en Israël et sur la protection des droits des minorités ». La délégation, selon le communiqué, « a également exprimé ses inquiétudes quant aux implications que cette réforme pourrait avoir sur le soutien gouvernemental à Israël en Amérique du Nord ».

La Cour suprême d’Israël est un rempart qui protège les droits des populations vulnérables, notamment les femmes, les Israéliens LGBTQ et les Arabes israéliens. La proposition visant à priver les tribunaux d’une grande partie de leur pouvoir et de leur indépendance a suscité de vives critiques de la part d’une série d’organisations juives américaines et de personnalités réputées pour leur défense d’Israël, ainsi que de démocrates américains, dont le président Joe Biden. Les manifestations contre les changements proposés ont, depuis des mois, rassemblé des centaines de milliers de personnes dans les rues d’Israël.

Les défenseurs des changements proposés affirment que les tribunaux ont été investis du pouvoir injustifié d’annuler les lois adoptées par la Knesset et que la réforme permettra au gouvernement du pays de mieux refléter la volonté de la majorité de droite d’Israël.

Des manifestants contre la réforme judiciaire devant la Knesset à Jérusalem, le 13 février 2023 (Crédit : AP Photo/Ohad Zwigenberg)

Ce voyage est d’autant plus remarquable que le système des fédérations – dont les branches locales visent à agir en tant que représentants des communautés juives locales – a toujours évité de critiquer les actions du gouvernement israélien. Le mois dernier, l’organisation faîtière des fédérations a pris l’initiative extraordinaire d’écrire aux dirigeants politiques israéliens pour s’opposer à la loi de révision et les exhorter au compromis.

Un responsable de la fédération s’exprimant en arrière-plan a déclaré que l’une des préoccupations est que la communauté juive organisée aux États-Unis est en première ligne pour défendre les droits des personnes LGBTQ, des minorités ethniques et religieuses et des femmes. Les critiques disent que les réformes proposées menacent d’éroder ces droits en Israël.

La délégation comprenait des représentants de la direction nationale des fédérations ainsi que des représentants de petites et grandes communautés. Les zones métropolitaines et les États représentés comprennent New York, Los Angeles, Washington, DC, Colorado, Cleveland, San Francisco, Rochester, Chicago, Boston, Detroit, Hartford, Nashville, Madison et Minneapolis.

Le directeur général de la Jewish Federation of Greater Washington, Gil Preuss, a déclaré au Times of Israel que la délégation s’était attachée à expliquer « l’impact des réformes proposées sur l’engagement du judaïsme mondial, en particulier du judaïsme américain ».

« Nous espérions qu’en organisant une réunion avec une variété de personnes exprimant à la fois notre engagement envers Israël, mais aussi fortement notre désir que les parties se réunissent et trouvent une résolution qui puisse aider à rassembler les Israéliens », a déclaré Preuss.

Il a fait remarquer que la crise entourant la réforme judiciaire a accéléré une tendance selon laquelle les Juifs américains attendent de leur soutien à Israël qu’il inclue le droit de s’exprimer sur ses politiques.

« Pendant longtemps, l’idée était que les juifs américains ne devaient pas utiliser leur voix, surtout publiquement, pour parler des problèmes internes d’Israël. Cette idée, à bien des égards, est désormais révolue », a déclaré Preuss, notant que même des personnalités israéliennes de premier plan appellent les juifs américains à s’exprimer sur le projet de réforme du système judiciaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.