En plein meeting, un homme accuse les partisans de Trump de tuer des Juifs
Rechercher

En plein meeting, un homme accuse les partisans de Trump de tuer des Juifs

Alors qu'on le faisait sortir, Elon Glickman a crié au public : "Vous tous ici, vous tuez des Juifs, vous tous"

Un militant de IfNotNow hurle sur Donald Trump Jr lors d'un meeting de campagne à Des Moines, dans l'Iowa, le 3 février 2020. (Capture d'écran : Twitter)
Un militant de IfNotNow hurle sur Donald Trump Jr lors d'un meeting de campagne à Des Moines, dans l'Iowa, le 3 février 2020. (Capture d'écran : Twitter)

Un manifestant juif a été expulsé d’un meeting de campagne de Donald Trump qui avait lieu dans l’Iowa, après qu’il a interrompu l’événement en accusant le président américain d’attiser l’antisémitisme.

« Je suis un Juif américain et depuis que votre père a été élu président, de plus en plus de Juifs sont abattus chaque année », a hurlé Elon Glickman, un responsable du groupe juif américain IfNotNow, lors de l’événement organisé lundi soir à Des Moines alors que le fils aîné du président, Donald Trump Jr, s’adressait à la foule. IfNotNow a tweeté une vidéo de l’incident.

Le public a étouffé sa voix en scandant : « USA, USA ».

Alors que l’on le faisait sortir, Elon Glickman a crié au public : « Vous tous ici, vous tuez des Juifs, vous tous ».

« Je ne pense pas que quiconque en ait fait plus pour Israël et les Juifs américains que Donald Trump », a déclaré Trump Jr alors que le protestataire se faisait évacuer.

Ce dernier a ensuite tweeté : « Ils peuvent me traîner de force, mais je n’arrêterai jamais de me battre pour le peuple juif. @donaldjtrumpJr répand des théories conspirationnistes antisémites qui tuent des Juifs américains. Lui et & @GOP ne peuvent pas cacher leur antisémitisme derrière un soutien pour Israël. Les Juifs se dressent pour combattre les nationalistes blancs ».

IfNotNow est un groupe de jeunes juifs qui protestent contre le contrôle de la Cisjordanie par Israël. En juin, le groupe a annoncé le lancement d’une organisation à but non lucratif 501(c)(4) focalisée sur l’aide sociale, dont le but est « d’amener la crise de l’occupation militaire israélienne du peuple palestinien sur le devant de la campagne 2020 ».

Le groupe s’est fait connaître l’année dernière en s’opposant à Taglit-Birthright Israel de différentes manières, notamment en quittant les voyages gratuits de 10 jours proposés par l’organisme. Elon Glickman avait écrit dans le magazine The Forward sur son départ d’un séjour Birthright à l’été 2018.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...