Rechercher

Expo : des personnalités israéliennes font le poirier pour sensibiliser au handicap

Pour le mois de sensibilisation aux handicaps, l'exposition "À L'envers" du ministère des Affaires étrangères sera présentée dans les ambassades israéliennes du monde entier

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

L'ambassadeur Dan Oryan (à gauche) se joint au chef du conseil régional d'Emek Hefer, Galit Shaul (deuxième à partir de la gauche), au chanteur Mosh Ben Ari (deuxième à partir de la droite), au champion israélien de capoeira Mickey Hayat (à droite) et aux enfants ayant des besoins spéciaux de l'école Benjamin Rothman Shvilei Ha'Emek pour une photo de l'exposition "Upside Down" du ministère des affaires étrangères. (Courtoisie)
L'ambassadeur Dan Oryan (à gauche) se joint au chef du conseil régional d'Emek Hefer, Galit Shaul (deuxième à partir de la gauche), au chanteur Mosh Ben Ari (deuxième à partir de la droite), au champion israélien de capoeira Mickey Hayat (à droite) et aux enfants ayant des besoins spéciaux de l'école Benjamin Rothman Shvilei Ha'Emek pour une photo de l'exposition "Upside Down" du ministère des affaires étrangères. (Courtoisie)

Le ministère des Affaires étrangères, en collaboration avec des chanteurs, des athlètes olympiques et des politiciens israéliens, a inauguré la semaine dernière une exposition de photos spéciales pour marquer le mois de la sensibilisation aux handicaps en Israël et la Journée internationale des personnes handicapées.

L’exposition baptisée « À L’envers » – ou « Hafukh » en hébreu – montre des Israéliens célèbres en train de faire de l’équilibre ou de poser à côté de leurs collègues plus agiles, aux côtés d’enfants handicapés, dans des lieux emblématiques d’Israël.

Le ministère des Affaires étrangères s’est associé à Alumot Or, au Center for Jewish Impact et à Haredim LaKetsev pour lancer l’exposition. Le projet est une idée de l’ambassadeur Dan Oryan, directeur du département des Balkans du ministère et entraîneur de gymnastique certifié.

« Cette exposition a été conçue pour sensibiliser le grand public en racontant l’histoire du partenariat unique entre le monde de l’art et des jeunes gens vraiment étonnants qui font face aux défis de leur handicap avec courage et humour », a déclaré M. Oryan dans son discours lors de l’inauguration lundi dernier.

Les chanteurs israéliens Gila Almagor, Ronny Someck, Tal Sondak, Leah Shaked, Gadi Rabinovich, Meskie Shibru, Kobi Oshrat, Oshrit Banai et Roni Nadler ont tous participé à l’inauguration, tout comme le véliplanchiste Nimrod Mashiach et le paralympien Nadav Levi.

Sondak, Shaked et Oshrat sont montés sur scène pour chanter avec des enfants handicapés, sous la direction d’Ofra Cohen de Music4life, qui donne aux enfants ayant des besoins spécifiques la possibilité d’apprendre et de jouer de la musique dans des conservatoires à travers Israël.

L’exposition, organisée par le photographe Shlomi Amsalem, sera présentée dans les ambassades d’Israël tout au long du mois de décembre. Les ONG israéliennes qui œuvrent pour la défense des droits des personnes handicapées et pour une meilleure intégration dans la société seront également mises en avant lors des expositions internationales.

S’il est possible de se tenir debout sur nos mains ensemble », a déclaré M. Oryan, « alors nous pouvons faire presque tout ensemble ». C’est le mot d’ordre de l’exposition, qui place les enfants handicapés au centre de la scène et des photographies. »

L’ambassadeur Dan Oryan (à gauche) se joint à la ministre de l’énergie Karine Elharrar (au centre) et au champion israélien de capoeira Mickey Hayat (à droite), ainsi qu’à des enfants ayant des besoins spéciaux, pour une photo de l’exposition Upside Down du ministère des affaires étrangères. (Courtoisie)

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a prononcé le discours d’ouverture de l’événement.

« Les photographies de l’exposition, et surtout les personnes qui les ont créées, nous disent : tout est possible », a-t-il déclaré. « Lorsque nous sommes ensemble, tout est possible. Il est possible de surmonter les difficultés, il est possible de vaincre presque toutes les limitations. Je ne sais pas comment me tenir debout sur mes mains, mais je suis fier d’inaugurer cette exposition ici, au ministère des Affaires étrangères, et je suis touché que vous soyez venus de tout Israël et du monde entier. Grâce à vous, tout est possible ».

« L’exposition ‘À L’envers’ est l’une des choses les plus éthiques que nous ayons jamais faites », a tweeté le directeur général du ministère des Affaires étrangères, Alon Ushpiz. « La joie sur les visages de tous ceux qui y ont participé est indescriptible ».

« Nous avons créé un seul langage qui est compris par tout le monde, et qui relie tout le monde ensemble », a déclaré Mickey Hayat, PDG de Haredim LeKetzev, qui s’efforce de créer une unité dans la société israélienne grâce à la capoeira.

L’ambassadeur Dan Oryan (à droite) rejoint le champion israélien de capoeira Mickey Hayat (à gauche) et des Israéliens handicapés pour l’exposition Upside Down du ministère des Affaires étrangères. (Courtoisie)

En tant qu’envoyé d’Israël en Macédoine du Nord, Oryan a lancé une série d’événements autour des enfants handicapés. Il a invité des enfants à aider à cuisiner lors de la célébration de la Journée de l’Indépendance d’Israël, et a fait venir par avion des jeunes ayant des besoins spécifiques pour participer à la Marche des vivants en mémoire des Juifs macédoniens morts dans la Shoah.

« Le ministère israélien des Affaires étrangères attache une grande importance aux questions d’inclusion et de garantie des droits des personnes handicapées », a déclaré M. Oryan.

Parmi les autres célébrités et personnalités présentes sur les photos figurent les envoyés croate, albanais, kosovar, serbe et bosniaque en Israël, le chef du conseil régional d’Abu Ghosh, Salim Jaber, le père Noël de Jérusalem, Issa Anis Kassissieh, et le chanteur et acteur Idan Amedi.

Ils ont été rejoints par les gymnastes olympiques Linoy Ashram, Neta Rivkin, Artyom Dolgopyat, Nicole Zeligman et Alex Shatilov.

En 2019, Oryan a initié un projet photographique intitulé Jumping Together, dans lequel il a été filmé en plein saut devant des sites célèbres aux côtés de jeunes ayant des besoins spécifiques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...