Feu vert final pour le projet de téléphérique dans la Vieille Ville de Jérusalem
Rechercher

Feu vert final pour le projet de téléphérique dans la Vieille Ville de Jérusalem

Le téléphérique est présenté comme une attraction touristique, mais aussi comme une solution aux embouteillages et à la pollution dans les murs de la Vieille Ville

Le projet de téléphérique pour la Vieille Ville de Jérusalem, comme le montre une capture d'écran d'une vidéo de l'ONG Emek Shaveh, qui s'oppose à ce projet
Le projet de téléphérique pour la Vieille Ville de Jérusalem, comme le montre une capture d'écran d'une vidéo de l'ONG Emek Shaveh, qui s'oppose à ce projet

Une commission gouvernementale a donné lundi son feu vert final à la construction d’un téléphérique dans la Vieille Ville de Jérusalem.

C’est la commission ministérielle de planification, de construction et du logement qui a donné son approbation.

Le téléphérique est présenté comme une attraction touristique, mais également comme une solution aux embouteillages et à la pollution dans les murs de la Vieille Ville.

Jusqu’à 3 000 personnes par heure pourront ainsi être transportées pendant les heures de pointe dans les 72 cabines de 10 personnes qui relieront l’Ancienne gare à la porte des Maghrébins, près du mur Occidental.

Architectes, universitaires, experts de l’environnement et guides touristiques ont toutefois décrié ce projet. Ils estiment qu’il a été mal pensé, digne d’un parc d’attractions, et que les 15 pylônes détruiront le panorama historique des murailles de la Vieille Ville de Jérusalem – inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO – et ne résoudra pas réellement les problèmes de circulation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...