Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Floride: Un suspect inculpé pour incendie criminel – mais pas pour crime de haine – après un feu dans un centre ‘Habad

Il n'y a eu aucun blessé mais certaines parties du bâtiment ont été très endommagées ; les fidèles ont estimé que le sans-abri qui a été arrêté devait aussi être appelé à répondre de crime de haine

Le rabbin Chaim Slavaticki à côté du centre Juif Las Olad, endommagé par les flammes à Fort Lauderdale, en Floride, le 18 mars 2024. (Crédit : AP Photo/Terry Spencer)
Le rabbin Chaim Slavaticki à côté du centre Juif Las Olad, endommagé par les flammes à Fort Lauderdale, en Floride, le 18 mars 2024. (Crédit : AP Photo/Terry Spencer)

JTA – Un centre du mouvement ‘Habad de Fort Lauderdale, en Floride, a été endommagé dans un incendie criminel présumé pendant le week-end, et les autorités ont arrêté un quinquagénaire qui, selon elles, en serait le responsable.

Le rabbin du centre commentaire de la communauté juive de Las Olas a déclaré à un média local qu’il avait été alerté qu’il y avait eu un incendie, dans la matinée de samedi, et que les images filmées par les caméras de sécurité montraient un homme mettant le feu au fourgon du rabbin, après avoir essayé de prime abord de mettre le feu au bâtiment.

Il n’y a pas eu de blessé, a dit le rabbin Chaim Slavaticki, mais la cuisine casher a été détruite et la Torah, ainsi que certaines parties du bâtiment, ont été abîmées par la fumée. Il a ajouté que le seul objet resté intact dans l’incendie d’un véhicule qui se trouvait sur les lieux était un livre de prière, qui a été à peine endommagé.

Le bâtiment va rester fermé pendant au moins plusieurs semaines, et Slavaticki et son personnel recherchent actuellement des lieux où ils pourront relocaliser les activités du centre, à proximité.

Le feu est survenu quelques heures avant l’office du Shabbat, dans la matinée, un service que la congrégation a fini par organiser à l’extérieur, a dit Slavaticki.

Le suspect, Scott Hannaford, s’était disputé avec le rabbin et son épouse dans le passé, selon Slavaticki qui raconte que l’homme avait invectivé sa famille et bloqué la route de son véhicule, aux abords de la synagogue.

La police a mis en examen Hannaford pour deux chefs d’accusation d’incendie criminel, pour méfait criminel et pour possession de cocaïne. Elle n’a pas retenu la charge de crime de haine, considérant que l’incendie n’a été qu’un événement isolé et estimant que Hannaford est un homme sans-abri « qui semble souffrir de maladie mentale ».

Ce qui n’est pas l’avis de Slavaticki et d’autres fidèles de la congrégation ‘Habad, qui croient que ces agissements présumés relèvent du crime de haine. « Cette attaque a été véritablement ciblée contre notre structure et contre notre communauté », a dit le centre dans un communiqué paru sur sa page Facebook.

Dean Myerlow, impliqué auprès de la communauté ‘Habad locale, a dit aux médias locaux que « l’individu qui a perpétré ce crime doit payer. Ce n’est pas un accident. Notre congrégation n’a plus de lieu de culte ; il s’agit donc d’un acte barbare ».

« Nous sommes encore choqués de voir qu’une telle chose puisse arriver dans un centre communautaire qui est lumineux, qui aide tant de personnes différentes venues de tant de milieux différents », a déclaré Slavatacki aux médias locaux. Mais il a aussi indiqué qu’il avait de l’espoir parce que le livre de prière qui se trouvait à l’intérieur de son fourgon était encore intact après l’incendie : « C’est un geste de Dieu qui nous dit de nous tenir aux côtés les uns des autres ».

Scott Hannaford, 50 ans, qui est accusé d’avoir allumé un incendie qui a grièvement endommagé un centre juif à Fort Lauderdale, en Floride, le 16 mars 2024. (Crédit : Bureau du shériff Broward via AP)

Parce que ce sont des espaces particulièrement visibles et accessibles, les centres ‘Habad, au sein de la communauté juive, ont souvent été ciblés par des actes de vandalisme dans le passé. L’année dernière, un homme avait été arrêté après avoir tenté d’entrer de force dans une autre maison ‘Habad, située dans le même état. De manière générale, les informations portant sur des attaques antisémites – et notamment sur des agressions menées contre des synagogues – ont fortement augmenté depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas.

Le centre ‘Habad de Las Olas a lancé une campagne de collecte de fonds, tentant de collecter la somme d’un million de dollars pour réparer les dégâts. Elle avait déjà récolté plus de 74 000 dollars au moment de l’écriture de cet article.

Slavaticki a indiqué que si les assurances couvriraient une partie des dommages, des membres de la communauté – jusqu’au Japon – étaient entrés en contact avec lui, lui demandant comment aider à réparer les dégâts.

« Notre unité est notre force. Cet endroit va encore devenir plus grand pour éclairer davantage tous ceux qui nous entourent. Nous prions pour des jours meilleurs », a-t-il dit.

L’AP et l’équipe du Times of Israel ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.