Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

France : 6 cultes vont plancher ensemble sur la lutte contre les violences sexuelles

La Conférence des responsables de culte en France s'ést réunie à Paris pour sur le thème des violences sexuelles, une première "historique" lançant une "mobilisation collective"

Le grand rabbin de France Haïm Korsia lors de l’inauguration de la fondation Rachi de Troyes. (Crédit : rachi-troyes.com)
Le grand rabbin de France Haïm Korsia lors de l’inauguration de la fondation Rachi de Troyes. (Crédit : rachi-troyes.com)

Code de déontologie, formation commune…

Les responsables des principaux cultes en France ont annoncé mercredi qu’ils allaient plancher ensemble sur la lutte contre les violences sexuelles, avec quatre pistes de collaboration.

Les responsables de six cultes (catholique, protestant, orthodoxe, musulman, juif et bouddhiste) s’étaient réunis mardi à Paris pour une matinée de travail sur le thème des violences sexuelles, une première « historique » lançant une « mobilisation collective », a indiqué dans un communiqué la Conférence des responsables de culte en France (CRCF).

Il s’agit d' »une étape significative dans la reconnaissance de cet enjeu » qualifié de « majeur » par la CRCF, qui annonce « quatre pistes de collaboration inter-religieuse » destinées à faire l’objet de futures journées d’études.

Les responsables ont convenu de plancher sur la mise en place d’une « formation inter-religieuse » pour « sensibiliser » les ministres du culte et responsables religieux sur les questions de violences.

Ils comptent aussi travailler à un « code de déontologie » et réfléchissent à une enquête scientifique sur « l’impact du facteur religieux en cas de violences sexuelles ».

Les responsables ont enfin souhaité travailler au maintien de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise), censée disparaitre le 31 décembre 2023.

La CRCF engage ainsi « un dialogue crucial sur les violences sexuelles et la responsabilité religieuse », estime le communiqué.

Lors de la journée d’étude de mardi, les représentants des cultes intervenant à la tribune ont tous souligné que l’Église catholique avait ouvert la voie avec le rapport Sauvé, qui avait révélé en octobre 2021 l’ampleur de la pédocriminalité dans l’Eglise depuis 1950.

Le communiqué est signé de Christian Krieger (président de la Fédération protestante de France), Eric de Moulins-Beaufort (président de la Conférence des évêques de France), Haïm Korsia (Grand rabbin de France), Mohammed Moussaoui (président du Conseil français du culte musulman – CFCM), Demetrios Ploumios (président de l’assemblée des évêques orthodoxes de France) et Antony Boussemart (co-président de l’Union bouddhiste de France).

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.