Gantz : “Si une attaque vient du nord, le Liban tremblera”
Rechercher

Gantz : “Si une attaque vient du nord, le Liban tremblera”

Le ministre de la Défense répond au chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, qui a menacé d’attaquer Israël et à son confrère du Hamas, Yahya Sinwar

Benny Gantz : "Une société fragmentée dont les membres se sentent aliénés et marginalisés est une société prête à s'attaquer à ceux qu'elle tient pour responsables de ses problèmes". (Gili Yaari/Flash90)
Benny Gantz : "Une société fragmentée dont les membres se sentent aliénés et marginalisés est une société prête à s'attaquer à ceux qu'elle tient pour responsables de ses problèmes". (Gili Yaari/Flash90)

Le ministre de la Défense Benny Gantz a répondu au discours d’Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, qui a menacé mardi d’attaquer l’État juif. Il a affirmé que l’armée israélienne était prête à frapper avec force au Liban si nécessaire.

« Nous sommes toujours prêts à protéger les citoyens israéliens. Si une attaque vient du nord, le Liban tremblera… les maisons où des armes et des terroristes sont cachés seront complètement détruites. Notre liste de cibles au Liban est plus longue et plus importante que celle de Gaza, et nous sommes prêts à régler les comptes si nécessaire », a déclaré Gantz dans un discours marquant le 39e anniversaire de la première guerre du Liban de 1982.

Quant aux récentes menaces du chef du Hamas à Gaza, Yahya Sinwar, suite au conflit de 11 jours entre Israël et le groupe terroriste au début du mois, Gantz a affirmé qu’Israël souhaite voir Gaza se relever, mais n’hésiterait pas à mener une nouvelle campagne militaire en cas de la reprise des attaques depuis la bande de Gaza.

Le ministre de la Défense a ajouté qu’Israël n’autorisera la reconstruction complète de Gaza qu’à la condition que le Hamas libère deux civils israéliens et les dépouilles de deux soldats de Tsahal.

« Nous espérons que Gaza sera calme, qu’elle renaitra de ses ruines avec l’aide du monde et de l’Autorité palestinienne – à condition que les [Israéliens disparus] soient renvoyés chez eux – et que tout le monde profite des fruits de sa croissance. Mais si le Hamas choisit d’empêcher les reconstructions pour les habitants de Gaza et de nuire aux citoyens israéliens – nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour obtenir le calme, pour le bénéfice de chacun. Il n’y a pas d’autre moyen », a-t-il prévenu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...