Gila Gamliel, ministre du Likud touchée par le COVID-19, se sent « bien »
Rechercher

Gila Gamliel, ministre du Likud touchée par le COVID-19, se sent « bien »

La ministre de la Protection environnementale est la 4e, au sein du cabinet, à contracter le virus, quelques jours après avoir recommandé aux Israéliens la prudence pendant Souccot

Gila Gamliel, ministre de la Protection de l'environnement, et Assaf Izak, chef du conseil régional de Hof Carmel (à droite), reçoivent des conseils lors d'un exercice en vue d'une éventuelle fuite de pétrole de la plate-forme de gaz naturel Leviathan au large de la côte méditerranéenne nord d'Israël, le 6 septembre 2020. (Danny Shlomi, EcoOcean)
Gila Gamliel, ministre de la Protection de l'environnement, et Assaf Izak, chef du conseil régional de Hof Carmel (à droite), reçoivent des conseils lors d'un exercice en vue d'une éventuelle fuite de pétrole de la plate-forme de gaz naturel Leviathan au large de la côte méditerranéenne nord d'Israël, le 6 septembre 2020. (Danny Shlomi, EcoOcean)

La ministre de la Protection environnementale Gila Gamliel a annoncé, samedi, qu’elle avait contracté le coronavirus. Elle est la quatrième membre du cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu à être testée positive au COVID-19.

Gamliel, 46 ans, a écrit sur Twitter qu’elle avait reçu les résultats de son test de dépistage samedi, ajoutant qu’elle se sentait bien et qu’elle espérait être bientôt guérie.

Il est difficile de dire pour le moment si d’autres hauts responsables politiques devront se placer en quatorzaine après avoir été en contact avec Gamliel, qui est la première ministre du parti du Likud de Netanyahu à attraper le virus.

Au mois d’août, la ministre de l’Immigration et de l’Intégration issu de la formation Kakhol lavan, Pnina Tamano-Shata, avait été touchée par le coronavirus. Quelques semaines auparavant, le ministre des Affaires de Jérusalem, Rafi Peretz (HaBayit HaYehudi), avait été testé positif à la maladie. Au mois d’avril, le ministre de la Santé Yaakov Litzman (YaHadout HaTorah) avait contracté le COVID-19.

Gamliel a posté vendredi une photo d’elle, aux côtés d’un enfant, prise il y a un an dans une soucca avec le message : « Cette année, nous célébrons la fête dans la soucca avec notre proche famille pour que l’année prochaine, enfin, nous puissions accueillir à nouveau tout le monde. »

השנה חוגגים בסוכה עם המשפחה המצומצמת, כדי שבשנה הבאה נוכל לשוב ולארח אושפיזין. חג שמח לכל בית ישראל! ????????

פורסם על ידי ‏גילה גמליאל – Gila Gamliel‏ ב- יום שישי, 2 באוקטובר 2020

Elle a aussi fait part de ses vœux de prompt rétablissement au président américain Donald Trump et au rabbin ultra-orthodoxe Chaim Kanievsky, qui ont tous les deux récemment annoncé avoir attrapé le coronavirus.

Les directives mises en place par le gouvernement pendant toute la période de Souccot, qui a commencé vendredi et qui durera une semaine, interdisent aux Israéliens de recevoir dans leur soucca – une hutte temporaire utilisée par de nombreux Juifs pendant la fête – des personnes venues de l’extérieur de leur foyer.

Les responsables ont cherché à décourager les citoyens de se prêter aux célébrations habituelles de Souccot – qui comprennent souvent d’importants repas de fête et de larges rassemblements d’individus parfois réunis dans des petites cabanes – dans le but de faire chuter les taux d’infection au virus.

Vendredi, plus de 7 000 nouvelles infections ont été confirmées après que le nombre de nouveaux cas quotidiens a dépassé les 9 000 pour la toute première fois, il y a quelques jours.

Il y a eu 2 200 nouvelles contaminations à être annoncées samedi malgré un nombre de tests de dépistage considérablement réduit, comme c’est généralement le cas le week-end.

Selon les données du ministère de la Santé, 1 682 personnes ont succombé des suites du COVID-19 depuis l’apparition de la maladie au sein de l’Etat juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...