Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Guerres de gangs : un homme tué par balle dans une ville bédouine

Un habitant de Tuba-Zangariyye a été tué dans sa voiture ; 34 membres de la communauté arabe ont été tués depuis le début de l'année

Capture d'écran d'une vidéo de la scène où un homme a été abattu dans la ville bédouine de Tuba-Zangariyye, dans le nord d'Israël, le 16 mars 2023. (Crédit : Twitter. Utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Capture d'écran d'une vidéo de la scène où un homme a été abattu dans la ville bédouine de Tuba-Zangariyye, dans le nord d'Israël, le 16 mars 2023. (Crédit : Twitter. Utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Un homme a été abattu jeudi dans la ville bédouine de Tuba-Zangariyye, dans ce que la police israélienne a déclaré être un incident lié à des querelles entre organisations criminelles.

L’homme, âgé de 48 ans et résidant dans la ville, a été tué dans une voiture dont il était vraisemblablement le conducteur. Une image partagée sur les réseaux sociaux montre le véhicule criblé de balles dans un fossé au bord de l’autoroute.

Il s’agit du 34e meurtre dans la communauté arabe depuis le début de l’année, selon l’association Abraham Initiatives, qui fait campagne contre la violence dans la communauté.

Une vidéo de la scène montre un groupe de personnes transportant apparemment quelqu’un du bord de la route vers une voiture qui attend. À l’arrière-plan, on peut voir une autre voiture en feu.

Selon les réseaux sociaux, le véhicule en feu aurait été utilisé par le tireur et aurait été détruit par un engin explosif.

La police a ouvert une enquête sur le meurtre.

La fusillade de Tuba-Zangariyye a eu lieu quelques heures après qu’un homme a été abattu dans le camp de réfugiés de Shuafat à Jérusalem-Est.

Mohammad al-Jofri, 34 ans, a été tué dans un autre meurtre soupçonné d’être lié au crime organisé, a rapporté Ynet. Il a été transporté au centre hospitalier Hadassah du Mont Scopus où il a succombé à ses blessures. Shuafat est le seul camp de réfugiés palestiniens situé à l’intérieur des limites municipales de Jérusalem.

Dimanche, Bayan Nassar Abbas, 29 ans, a été abattue devant son domicile dans la ville arabe de Kafr Kanna, dans le nord du pays. Selon les médias, la victime était assise avec ses enfants sous son porche lorsqu’elle a été abattue.

La police a déclaré dans un communiqué que deux suspects ont été arrêtés, soupçonnés d’être impliqués dans l’assassinat de Nassar. Elle a ajouté que l’incident était lié à un conflit local en cours, dans le cadre duquel d’autres personnes ont été condamnées à de longues peines d’emprisonnement.

Les communautés arabes ont connu une vague de violence croissante ces dernières années. Beaucoup accusent la police qui, selon eux, n’a pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et ignore largement la violence, qui comprend les querelles familiales, les guerres de territoire de la mafia et la violence contre les femmes.

Selon Abraham Initiatives, 31 citoyens arabes israéliens ont été tués dans des affaires criminelles jusqu’à présent en 2023, ainsi que trois autres Arabes qui n’ont pas la nationalité israélienne. Parmi eux, 33 ont été tués par balle.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.