Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Houthis : 37 personnes ont été tuées dans les frappes américaines et britanniques

Un total de quelque 424 frappes aériennes américaines et britanniques contre des cibles au Yémen auraient eu lieu ces derniers mois

Des partisans des Houthis, avec une photo du chef houthi Abdul Malik al-Houthi, lors d’un rassemblement en soutien aux Palestiniens dans la bande de Gaza et contre les frappes menées par les États-Unis contre le Yémen, à Sanaa, le 16 février 2024. (Crédit : Osamah Abdulrahman/AP)
Des partisans des Houthis, avec une photo du chef houthi Abdul Malik al-Houthi, lors d’un rassemblement en soutien aux Palestiniens dans la bande de Gaza et contre les frappes menées par les États-Unis contre le Yémen, à Sanaa, le 16 février 2024. (Crédit : Osamah Abdulrahman/AP)

Quelque 424 frappes aériennes américaines et britanniques contre des cibles au Yémen ont tué au total 37 personnes et en ont blessé 30 autres, a affirmé jeudi Abdul Malik al-Houthi, chef des rebelles terroristes Houthis du Yémen.

Les Houthis, qui contrôlent la capitale du Yémen et les zones les plus peuplées, attaquent depuis novembre des navires dans la mer Rouge et le golfe d’Aden en soutien au Hamas à Gaza, suscitant des représailles américaines et britanniques.

Al-Houthi, dans un discours télévisé, a déclaré que 90 navires avaient été ciblés en mer Rouge et que les attaques de drones s’étaient multipliées et étendues à d’autres régions.

Il a affirmé que 34 attaques avaient été lancées en un mois, avec 125 missiles balistiques et drones.

Les attaques des Houthis ont perturbé le transport maritime mondial, obligeant les entreprises à entreprendre des voyages plus longs et plus coûteux en passant par la pointe sud de l’Afrique.

Les États-Unis et la Grande-Bretagne ont mené leurs frappes contre des cibles houthis en réponse à ces attaques contre des navires.

En janvier, l’administration Biden a désigné à nouveau les Houthis comme organisation terroriste, rétablissant partiellement les sanctions qu’elle avait levées il y a trois ans contre la milice rebelle soutenue par l’Iran.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.