Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Incursion dans Rafah : Un sénateur démocrate américain défend Israël

Réagissant aux déclarations d'Antony Blinken, John Fetterman a déclaré "qu'Israël ne devrait pas être isolé alors que le Hamas se cache toujours derrière des civils"

Le sénateur démocrate de Pennsylvania John Fetterman réagissant à une question des médias, à Washington, le 22 mars 2024. (Crédit : Nathan Howard/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/Getty Images via AFP)
Le sénateur démocrate de Pennsylvania John Fetterman réagissant à une question des médias, à Washington, le 22 mars 2024. (Crédit : Nathan Howard/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/Getty Images via AFP)

Le sénateur démocrate John Fetterman n’est pas d’accord avec les remarques faites par le secrétaire d’État américain Antony Blinken alors qu’il quittait Israël vendredi soir, selon lesquelles Israël sera isolé au niveau mondial s’il envahit Rafah, la ville la plus méridionale de la bande de Gaza.

« Je ne suis pas du tout d’accord », a écrit Fetterman sur X. « Israël ne devrait pas risquer l’isolement alors que les terroristes du Hamas sont toujours présents et se cachent derrière des civils. »

« Le Hamas est responsable de cette catastrophe humanitaire et doit se rendre, libérer les otages MAINTENANT ou être éliminé », a ajouté Fetterman, qui est un fervent partisan d’Israël depuis que la guerre a éclaté à Gaza après les massacres perpétrés par le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre.

La guerre à Gaza a éclaté après les massacres perpétrés par le Hamas le 7 octobre, au cours desquels quelque 3 000 terroristes ont fait irruption en Israël par voie terrestre, aérienne et maritime, tuant près de 1 200 personnes et prenant 253 otages, pour la plupart des civils, souvent au prix d’horribles actes de brutalité et d’agressions sexuelles.

Promettant d’anéantir le Hamas et de restituer tous les otages, Israël a lancé une vaste opération aérienne et terrestre dans la bande de Gaza, qui a fait l’objet d’une réprobation internationale alors que le nombre de morts s’alourdit et qu’une crise humanitaire se développe dans l’enclave palestinienne densément peuplée.

Israël a déclaré que Rafah, où quatre bataillons du Hamas sont déployés, demeure le dernier grand bastion du groupe terroriste palestinien dans la bande de Gaza, suite aux opérations menées par l’armée israélienne dans le nord et le centre de l’enclave palestinienne. Tsahal a déclaré qu’une incursion dans Rafah était nécessaire pour atteindre les objectifs de la guerre et que la question n’était pas de savoir « si », mais « quand ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.