Invité par Biden, le président israélien attendu à Washington d’ici juillet
Rechercher

Invité par Biden, le président israélien attendu à Washington d’ici juillet

Le président israélien "a accepté cette invitation" et "sera heureux" de se rendre à Washington avant la fin de son mandat, le 5 juillet

Le président Reuven Rivlin rencontre le parti Yesh Atid à la résidence du président à Jérusalem, le 5 avril 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le président Reuven Rivlin rencontre le parti Yesh Atid à la résidence du président à Jérusalem, le 5 avril 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le président israélien, Reuven Rivlin, doit rencontrer d’ici début juillet son homologue américain, Joe Biden, à Washington, a indiqué mercredi le bureau de celui qui sera le premier haut responsable israélien à rencontrer le président américain depuis son arrivée à la Maison Blanche.

L’invitation a été transmise par le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, lors d’une rencontre avec M. Rivlin à Jérusalem dans le cadre d’une tournée au Proche-Orient.

Le président israélien « a accepté cette invitation » et « sera heureux » de se rendre à Washington avant la fin de son mandat, le 5 juillet, a rapporté le bureau de M. Rivlin dans un communiqué.

« Le président Biden est impatient de vous recevoir à Washington », a écrit le secrétaire d’Etat américain sur Twitter.

MM. Rivlin et Blinken se sont entretenus mercredi matin à Jérusalem du cessez-le-feu entre l’Etat hébreu et le groupe terroriste palestinien du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, entrée en vigueur le 21 mai après 11 jours de guerre.

Durant sa visite à Jérusalem, le chef de la diplomatie américaine a réaffirmé le « soutien entier au droit d’Israël de se défendre », après le tir de plus de 4 000 de roquettes depuis l’enclave palestinienne de Gaza. Il a aussi défendu la solution à deux Etats, israélien et palestinien, et annoncé sa volonté de « reconstruire » le lien avec les Palestiniens.

Le président Reuven Rivlin, dont la fonction est essentiellement honorifique, a accédé à la présidence en 2014. Son mandat de sept ans n’est pas renouvelable et se termine le 5 juillet.

Les députés de la Knesset éliront le 2 juin le nouveau chef d’Etat.

Deux candidats briguent ce poste, Isaac Herzog, ancien chef du parti travailliste, et Miriam Peretz, une éducatrice.

Miriam Peretz lors d’une répétition tenue au mont Herzl à Jérusalem en l’honneur du 66ème Jour de l’Indépendance d’Israël, 1er mai 2014 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...