Israël et le Liban parlent « presque tous les jours » – média
Rechercher

Israël et le Liban parlent « presque tous les jours » – média

Un différend a également déclenché un échange de menaces entre les deux pays concernant l'emplacement des réserves de gaz naturel

Des patrouilles de l'armée israélienne le long de la frontière nord israélienne avec le Liban, le 14 juillet 2014 (Ayal Margolin / FLASH90)
Des patrouilles de l'armée israélienne le long de la frontière nord israélienne avec le Liban, le 14 juillet 2014 (Ayal Margolin / FLASH90)

Reuters a rapporté jeudi que les responsables israéliens et libanais « tiennent des pourparlers presque tous les jours » concernant les plaintes libanaises sur la barrière qu’Israël érige le long des frontières des deux pays.

Un porte-parole de la FINUL, la force des Nations Unies au Sud-Liban chargée de maintenir la paix et d’exécuter la demande de l’ONU dans la résolution 1701 du Conseil de sécurité – à savoir que le groupe terroriste chiite du Hezbollah dépose les armes – a dit au service de presse : « Il y a eu des réunions presque quotidiennement. Le dialogue est ouvert. Personne n’a jamais quitté ces réunions. »

Le Liban et Israël sont également en désaccord sur l’emplacement des eaux économiques de chaque pays, un différend qui a déclenché un échange de menaces entre les deux pays concernant l’emplacement des réserves de gaz naturel.

Reuters ajoute : « Le Liban, Israël et la FINUL tenaient déjà des pourparlers à trois toutes les deux semaines dans un bâtiment situé près de la base des gardiens de la paix à Naqoura, au sud du Liban. A présent le rythme des pourparlers s’est intensifié, » a déclaré [le porte-parole] Andrea Tenenti.

« Il y a une volonté de garder ce dialogue ouvert … Je pense que maintenant, en plus de la rhétorique, la réalité sur le terrain est différente et il n’y a pas d’envie d’instabilité ou de guerre », a déclaré Tenenti.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...