Israël et l’Inde “feront plus ensemble” pour lutter contre le terrorisme
Rechercher

Israël et l’Inde “feront plus ensemble” pour lutter contre le terrorisme

Netanyahu accepte l’invitation de Modi pour une visite officielle dans la plus grande démocratie du monde

Le Premier ministre indien Narendra Modi, à gauche, avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu à  Jérusalem, le 5 juillet 2017. (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israël)
Le Premier ministre indien Narendra Modi, à gauche, avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem, le 5 juillet 2017. (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israël)

Les Premiers ministres indien Narendra Modi et israélien Benjamin Netanyahu ont affiché mercredi leur volonté d’élargir leur coopération, marquée principalement par des contrats d’armement, lors de la première visite d’un chef de gouvernement indien en Israël.

Les deux dirigeants ont présenté une série d’accords bilatéraux portant sur la coopération dans le domaine de la technologie spatiale, de l’eau et de l’agriculture, et fait part de la création d’un fonds d’innovation doté de 40 millions de dollars.

Ces accords s’inscrivent dans le cadre des efforts déployés pour élargir les relations entre les deux pays à des domaines civils, Israël vendant surtout du matériel militaire évalué à environ un milliard de dollars par an à l’Inde.

Des responsables des deux pays ont reçu comme instructions d’élaborer des plans pour renforcer la coopération dans divers domaines d’ici la fin de l’année, a indiqué M. Netanyahu à l’issue d’une rencontre avec M. Modi à Jérusalem.

« Notre coopération peut aider la cause de la paix et de la stabilité », a de son côté souligné le Premier ministre indien.

Les deux dirigeants « se sont mis d’accord pour faire beaucoup plus pour protéger (leurs) intérêts stratégiques, et coopérer dans la lutte contre la radicalisation montante et le terrorisme, y compris dans le cyberespace », a-t-il ajouté.

« Nous devons résolument nous opposer au mal que représentent le terrorisme et la violence, les plaies de notre époque », avait affirmé M. Modi mardi à son arrivée en Israël.

Après avoir signé avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu une série d’accords, Modi a déclaré que « nous sommes conscients des menaces stratégiques à la paix régionale et à la stabilité. Nous avons connu le terrorisme, comme Israël. »

« Le Premier ministre Netanyahu et moi-même nous nous sommes mis d’accord pour en faire bien plus ensemble afin de protéger nos intérêts stratégiques et combattre la radicalisation croissante dans la région et en Asie occidentale », a-t-il dit.

Netanyahu a pour sa part déclaré que la visite du dirigeant indien et les accords bilatéraux signés étaient les premiers pas d’un « voyage historique ».

« Vous faites l’histoire. Nous faisons l’histoire ensemble », a-t-il dit, ajoutant que c’était pour lui un « moment profondément touchant ».

Il a raconté un rendez-vous qu’il avait eu il y a 30 ans dans un restaurant indien avec sa future épouse Sara. « Cela a donné deux beaux enfants, a-t-il plaisanté. La nourriture était bonne. »

LIVE – Conférence de presse commune du Premier ministre Netanyahou et de son homologue indien le Premier ministre Modi.

Posted by Benjamin Netanyahou on Wednesday, 5 July 2017

La relation israélo-indienne est elle aussi un « mariage béni des dieux », a-t-il ajouté, « mais ancré dans la réalité. »

Le Premier ministre indien a également invité Netanyahu à faire une visite officielle en Inde, ce que ce dernier a accepté.

« Je vous invite vous, Mme Netanyahu et votre famille à venir en Inde », a dit Modi après sa réunion à l’hôtel King David de Jérusalem. Netanyahu a répondu « j’accepte ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu e son homologue indien Narendra Modi sur la tombe de Theodor Herzl, à Jérusalem, le 4 juillet 2017. (Crédit : bureau du Premier ministre)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son homologue indien Narendra Modi sur la tombe de Theodor Herzl, à Jérusalem, le 4 juillet 2017. (Crédit : bureau du Premier ministre)

Selon la « déclaration commune Inde-Israël » distribuée par les diplomates des deux pays, Modi a présenté une « invitation chaleureuse » à Netanyahu pour une visite en Inde « à une date mutuellement acceptée. »

Ce mois-ci, des responsables indiens avaient indiqué que le voyage aurait probablement lieu vers la fin de l’année.

Le président Reuven Rivlin s’est rendu en Inde il y a huit mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...