Israël va envoyer son deuxième astronaute dans l’espace
Rechercher

Israël va envoyer son deuxième astronaute dans l’espace

Eytan Stibbe rejoindra la station spatiale internationale à la fin de l'année prochaine ; annonce faite en présence du fils d'Ilan Ramon, décédé au cours de la mission de 2003

Illustration de la navette spatiale qui transportera le deuxième astronaute israélien. (Axiom Space)
Illustration de la navette spatiale qui transportera le deuxième astronaute israélien. (Axiom Space)

Israël enverra un astronaute dans l’espace l’année prochaine, pour la deuxième fois seulement dans l’histoire du pays, ont annoncé des responsables lundi.

Eytan Stibbe, un ancien pilote de chasse, doit décoller fin 2021 pour une mission d’un peu plus d’une semaine sur la Station spatiale internationale.

« C’est un jour de joie nationale et de grande fierté », a déclaré le président Reuven Rivlin. « Un pilote israélien avec un drapeau bleu et blanc brodé sur l’épaule prouvera une fois de plus, comme nous le montrons ici depuis 72 ans, que même le ciel ne constitue pas pour nous une limite ».

Le fils du premier astronaute israélien Ilan Ramon, qui a été tué lors de sa mission de 2003, a participé à la conférence de presse à la Résidence du Président où l’annonce a été faite lundi.

Eitan Stibbe. (Autorisation)

Tal Ramon a assisté à la réunion en tant que cadre supérieur de la Fondation Ramon, créée à la mémoire de son père, et des représentants du gouvernement ont révélé qu’ils travaillaient ensemble depuis des mois pour organiser une participation israélienne à la mission.

Ramon, un ancien pilote de chasse israélien, était un spécialiste de charge utile de la mission STS-107 de la navette spatiale Columbia. Il a été tué, ainsi que les six autres membres de l’équipage, lorsque la navette a explosé le 1er février 2003, 16 minutes seulement avant leur retour sur Terre.

Le prochain lancement placera Stibbe, un vétéran de l’armée israélienne, sur la station spatiale internationale pendant 200 heures, – du temps qu’il utilisera pour mener une série d’expériences sans précédent destinées à faire progresser les technologies israéliennes et les développements scientifiques des chercheurs et des startups.

Ilan Ramon, premier astronaute israélien. (NASA)

Stibbe voyagera dans une navette lancée depuis la Floride à la fin de l’année 2021, et commencera bientôt son entraînement, qui le mènera aux États-Unis, en Allemagne et en Russie.

« Quand j’étais enfant, les nuits sombres, je regardais le ciel et je me demandais ce qu’il y avait au-delà de ce que je voyais », a déclaré M. Stibbe lors de la conférence de presse à Jérusalem. « Il faut beaucoup de profondeur et de force pour pouvoir se libérer de ce qui nous attache, pour quitter la gravité. »

Stibbe a rappelé qu’il était avec la famille Ramon lors du lancement de janvier 2003.

Lors de la conférence de presse, M. Rivlin s’est adressé à M. Stibbe et a souligné le rôle que sa mission jouera pour sensibiliser les enfants israéliens à la science et à la technologie.

« Vous allez mener une série d’expériences sur les technologies israéliennes, dont certaines ont été développées par des garçons et des filles israéliens », a déclaré le président. « Vous serez le messager de ces brillants esprits, des générations présentes et futures de l’excellente recherche israélienne ».

L’année dernière, l’astronaute Jessica Meir, dont le père était israélien, a rendu hommage à l’État juif depuis l’espace. En avril 2019, Israël a tenté sans succès de faire alunir un vaisseau spatial non habité, baptisé Bereshit.

M. Rivlin a également reconnu le moment choisi pour cette mission, qui intervient dans un contexte de pandémie mondiale.

« Cette mission vers l’espace, pour la science et la recherche, au nom de la quête sans fin de l’humanité pour la connaissance, la découverte, la compréhension, est lancée à un moment où l’humanité est confrontée à l’un de ses plus grands défis. Il s’agit d’une crise sans précédent pour notre génération. À cause du virus, nous avons réalisé combien de grands concepts – comme la science, la médecine et la recherche – peuvent fondamentalement bouleverser nos vies.

« Nous avons pris conscience de ce que nous ne savons pas, non seulement sur les planètes lointaines et les galaxies infiniment grandes, mais même ici sur notre propre petite planète. Face à ce virus microscopique et minuscule, dans le but de trouver un vaccin, nous devons travailler ensemble, les scientifiques de différents pays et peuples. C’est la force de la science. Elle nous rappelle que nous faisons partie de quelque chose de beaucoup plus grand, qui parle à l’esprit humain qui est en nous tous ».

Rivlin a déclaré que Stibbe sera « le représentant d’Israël dans l’effort humain pour comprendre le mécanisme miraculeux qui permet la vie sur ce globe, et pour percer les secrets de l’univers ».

« Allez en paix, et revenez en paix », a déclaré le président à Stibbe.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...