Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

« J’ai tiré jusqu’à ce qu’il tombe » : un homme raconte comment il a tué un terroriste

Morel Nikel est intervenu après que des Palestiniens armés ont tué 4 Israéliens dans l'implantation d'Eli. Blessé et hospitalisé, il appelle à un durcissement de la réponse militaire

Morel Nikel, qui a abattu un terroriste dans une station-service près de l'implantation d’Eli, et a été blessé par balle, s'exprime depuis son lit d’hôpital, le 20 juin 2023. (Capture d’écran de la Douzième chaine ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)
Morel Nikel, qui a abattu un terroriste dans une station-service près de l'implantation d’Eli, et a été blessé par balle, s'exprime depuis son lit d’hôpital, le 20 juin 2023. (Capture d’écran de la Douzième chaine ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)

L’agent de sécurité des implantations qui a abattu l’un des auteurs de l’attentat meurtrier de mardi dernier, en Cisjordanie, a raconté la fusillade et ses suites depuis son lit d’hôpital.

Deux terroristes palestiniens armés ont ouvert le feu sur un restaurant de houmous et une station-service situés à proximité de l’implantation d’Eli, tuant quatre Israéliens, dont deux jeunes âgés de 17 ans, et en blessant quatre autres.

L’un des terroristes a été abattu sur place par Morel Nikel, membre de l’équipe de sécurité de l’implantation d’Eli, et le deuxième tireur, par les forces spéciales, après une chasse à l’homme de deux heures.

Blessé au visage, Nikel a été hospitalisé dans un état stable.

« Je me suis précipité vers la voiture, vers la station-service », a-t-il déclaré aux médias.

« J’ai vu l’un des terroristes. Il y avait une Subaru grise. Un homme était assis à l’intérieur et cet animal lui a tiré dessus », a-t-il déclaré, en parlant de l’un des terroristes.

« Nous avons commencé à tirer. Je l’ai touché, mais lui aussi, malheureusement. »

Les forces de l’ordre israéliennes sur les lieux d’une fusillade près de l’implantation d’Eli en Cisjordanie, le 20 juin 2023. Encadré : (de gauche à droite) Harel Masood, 21 ans, de Yad Binyamin, Elisha Anteman, 17 ans, d’Eli, Ofer Fayerman, 64 ans, d’Eli, et Nachman Mordoff, 17 ans, d’Ahiya, tous les quatre tués dans l’attentat (Crédit : Flash90; Autorisation)

Lorsqu’on lui a demandé s’il s’était aperçu qu’il avait été touché lors de la fusillade, Nikel a répondu : « Je m’en suis rendu compte. Mais cela n’a pas fait très mal, mais je l’ai senti. Je me suis aperçu que j’avais été touché. Touché par une balle. Super. Une balle dans la jambe, une balle dans l’épaule. »

« J’ai continué à tirer sur lui jusqu’à ce qu’il tombe. Il bougeait toujours. Ces bêtes ont manifestement plus d’une vie. J’ai tiré une autre balle et il a cessé de bouger. Dieu merci, je vais bien. Je n’ai rien de grave », a-t-il ajouté.

Il a précisé que l’un de ses médecins était arabe, revenant sur un incident survenu lundi, lorsque des supporters de football se sont moqués d’un joueur arabe de l’équipe israélienne qu’ils ont traité de terroriste. Il a déclaré à ce sujet : « Il faut comprendre que ce ne sont pas nos ennemis. Ces Arabes ne sont pas nos ennemis. Nous pouvons être amis avec eux. »

« Mais, et je le regrette, il y en a beaucoup, beaucoup, beaucoup – je n’ai pas de chiffres, mais je pense que c’est la majorité – la majorité sont nos ennemis, ils nous haïssent et veulent notre mort, ils nous tuent. Il y aura d’autres attentats », a-t-il ajouté, demandant des frappes préventives contre les terroristes.

Les forces de l’ordre israéliennes inspectent la voiture appartenant à des terroristes palestiniens sur les lieux d’une fusillade près de l’implantation d’Eli, en Cisjordanie, le 20 juin 2023. (Crédit : Flash90)

« On ne devrait pas attendre que quelqu’un prenne une arme et tue des gens pour le tuer. Aucun d’entre nous ne devrait être blessé ou pire… Nous sommes chez nous… y compris en Judée-Samarie… Et pourtant, on nous massacre… A quoi bon attendre passivement ? », a-t-il conclu, en utilisant le nom biblique de la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.