Rechercher

Jénine : Trois Palestiniens armés tués dans des affrontements avec Tsahal

Selon l'armée, les trois hommes ont ouvert le feu sur des soldats qui opéraient dans la ville et ont été tués lorsque les troupes ont riposté ; 8 autres personnes ont été blessées

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des habitants inspectent le véhicule criblé de balles où trois Palestiniens armés ont été tués par des soldats israéliens dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 17 juin 2022. (Crédit: Photo Jaafar ASHTIYEH / AFP)
Des habitants inspectent le véhicule criblé de balles où trois Palestiniens armés ont été tués par des soldats israéliens dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 17 juin 2022. (Crédit: Photo Jaafar ASHTIYEH / AFP)

Trois Palestiniens ont été tués vendredi matin tôt lors une fusillade avec les troupes de Tsahal dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, ont indiqué des responsables israéliens et palestiniens.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a fait état de trois morts et huit blessés, dont un dans un état grave.

Tsahal a déclaré que les troupes de l’unité de reconnaissance de la brigade Golani opéraient dans la ville lorsqu’elles ont été la cible de tirs massifs et d’engins explosifs.

Les soldats ont repéré des coups de feu tirés depuis un véhicule à l’arrêt situé à proximité. « Les soldats se sont rapprochés du véhicule et ont neutralisé les terroristes qui avaient précédemment ouvert le feu sur eux », a déclaré l’armée.

L’armée a précisé que les soldats ont trouvé deux fusils M-16 et une mitrailleuse de type Carlo dans le véhicule, ainsi que plusieurs chargeurs de munitions.

Aucune victime israélienne n’a été signalée.

Armes à feu saisies par les troupes israéliennes dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 17 juillet 2022. (Crédit: Tsahal)

Selon des informations palestiniennes, les affrontements ont commencé lorsqu’une unité de Tsahal est entrée dans la ville qui a été dernièrement le foyer d’une vague de violences.  Les vidéos de la scène publiées sur les réseaux sociaux attestent d’une fusillade au moment où l’unité de Tsahal est entrée dans la zone.

Les photos diffusées sur les réseaux sociaux montrent l’intérieur de l’habitacle maculé de sang et des impacts de balles sur le pare-brise.

Les médias palestiniens ont identifié les hommes morts comme étant Baraa Lahluh, Laith Abu Srour et Yousef Salah ; des photos montrent des jeunes hommes tenant des armes automatiques, indiquant qu’ils étaient membres d’un groupe terroriste, bien qu’il n’y ait pas encore eu de revendication.

Des centaines d’habitants en colère se sont rassemblés devant un hôpital de Jénine, scandant des slogans tels que « Dieu est grand » et des appels à la vengeance, avant de porter les trois corps sur des civières et de traverser la ville lors d’une manifestation spontanée.

Les forces de sécurité israéliennes ont intensifié leurs opérations en Cisjordanie à la suite d’une série d’attentats terroristes – la plus meurtrière depuis des années – à l’intérieur d’Israël qui a fait 19 morts depuis le 22 mars. Les raids se sont concentrés sur la région de Jénine, de plus en plus instable, d’où provenaient plusieurs des terroristes.

Un soldat de Tsahal en opération dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 7 juin 2022. (Crédit: Tsahal)

Au moins 30 Palestiniens ont été tués au cours de la même période, selon le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne. Certains ont été abattus par les soldats israéliens alors qu’ils commettaient des attentats terroristes, tandis que les autres ont été tués lors d’échanges de coups de feu massifs avec les soldats et d’autres encore – comme la journaliste d’Al Jazeera Shireen Abu Akleh – étaient des civils.

Abu Akleh a été tuée au cours d’affrontements entre les troupes israéliennes et des hommes armés palestiniens à Jénine.

Selon une enquête palestinienne, ce serait un soldat israélien qui l’aurait abattue. Israël affirme qu’il ne peut pas fermement conclure qui l’a tuée sans avoir examiné la balle, que l’Autorité palestinienne refuse toujours de partager.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...