Jordanie : Pas d’envoyé israélien tant que l’agent de sécurité ne fera pas l’objet d’une enquête
Rechercher

Jordanie : Pas d’envoyé israélien tant que l’agent de sécurité ne fera pas l’objet d’une enquête

Ziv Moyal avait tué deux citoyens jordaniens en juillet après avoir été poignardé par l'un d'eux

Les forces jordaniennes de sécurité montent la garde aux abords de l'ambassade israélienne à Amman suite à un 'incident', le 23 juillet 2017 (Crédit : JKhalil Mazraawi/AFP PHOTO)
Les forces jordaniennes de sécurité montent la garde aux abords de l'ambassade israélienne à Amman suite à un 'incident', le 23 juillet 2017 (Crédit : JKhalil Mazraawi/AFP PHOTO)

Un responsable jordanien a affirmé jeudi que l’ambassadeur d’Israël ne sera pas autorisé à revenir à Amman tant que Ziv Moyal, le gardien de sécurité qui a abattu deux citoyens jordaniens en juillet après avoir été poignardé par l’un d’eux, n’aura pas été poursuivi.

La déclaration jordanienne contredit des informations publiées plus tôt par les médias dans la même journée selon lesquelles la Jordanie permettrait à l’ambassadeur israélien de rentrer à Amman à condition qu’Israël change l’actuelle ambassadrice Einat Schlein pour un autre diplomate.

Le responsable jordanien a démenti ces informations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...