La BBC réalise un docu sur l’homme ayant appris à un chien à faire le salut nazi
Rechercher

La BBC réalise un docu sur l’homme ayant appris à un chien à faire le salut nazi

Après la diffusion d'un documentaire dans lequel Mark Meechan dit au carlin "gazer les Juifs", l'organisation Glasgow Friends of Israel dénonce ses explications d'humour "décalé"

Un carlin prénommé Bouddha, entraîné par le petit ami de sa maîtresse à faire le salut nazi pour rigoler, en Écosse. (Crédit : capture écran / YouTube via JTA)
Un carlin prénommé Bouddha, entraîné par le petit ami de sa maîtresse à faire le salut nazi pour rigoler, en Écosse. (Crédit : capture écran / YouTube via JTA)

Une organisation juive de Glasgow, en Écosse, a critiqué la BBC pour avoir réalisé un documentaire sur un YouTubeur ayant appris au carlin de sa petite amie à faire le salut nazi.

Mark Meechan, 31 ans, a déclaré à l’émission de télévision que sa vidéo relevait de la liberté d’expression et l’a qualifié « [d’]humour décalé ».

L’avocat Matthew Berlow de l’organisation Glasgow Friends of Israel a commenté l’émission : « En sommes-nous arrivés au stade où l’on peut rire de la mort douloureuse de six millions d’êtres humains et qualifier cela d’humour ‘décalé’ ? » a rapporté le Scottish Sun mercredi.

L’émission de la BBC 3 appelé « The Nazi Pug: Joke or Hate? » (Le carlin nazi : plaisanterie ou haine ?) suit Mark Meechan, connu sur YouTube sous le nom de Count Dankula, discuter de sa condamnation pour avoir filmé un chien levant la patte lorsqu’il entend des propos tels que « Gazer les Juifs ».

L’émission est disponible en ligne depuis lundi dernier.

Il a appris au chien, prénommé Bouddha, à faire le salut nazi lorsqu’on lui dit « Heil Hitler » et « Gazer les Juifs ». Meechan a publié des vidéos du chien à l’œuvre sur YouTube. Il a été reconnu coupable de crime de haine et condamné à payer une amende de 1 000 euros.

La vidéo d’origine, mise en ligne en avril 2016 sur sa chaîne YouTube, Count Dankula, a été vue près de 4,3 millions de fois. Meechan explique dans celle-ci qu’il a entraîné le chien pour embêter sa petite amie. Il avait ensuite publié une autre vidéo dans laquelle il s’excusait de la première, indiquant qu’il s’agissait d’une blague et qu’il n’avait pas d’opinions politiques.

Berlow et son organisation ont également appelé YouTube à supprimer la vidéo. Il reproche à YouTube de « perpétuer le crime pour lequel il a été condamné ».

Un porte-parole de la BBC a défendu la décision de la chaîne de diffuser le documentaire.

« Les agissements de Markus Meechan, qui a été reconnu coupable de crime en vertu de la loi sur les communications, a suscité beaucoup de débats et d’attention », a écrit le porte-parole dans un courriel. « Son arrestation a créé la controverse et donné lieu à des débats sur la liberté d’expression, et le documentaire explore cela tout en remettant en cause les opinions de Markus et en lui demandant des explications ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...