Rechercher

La démission de Liberman est une défaite pour Israël – militaires iraniens

Téhéran salue la démission du ministre de la Défense qui était contre un cessez-le-feu avec Gaza et dit que les roquettes du Jihad islamique sont une "menace majeure" pour Israël

Le général de division Abdolrahim Mousavi, chef de l'armée iranienne. (Crédit : capture d'écran)
Le général de division Abdolrahim Mousavi, chef de l'armée iranienne. (Crédit : capture d'écran)

Les dirigeants militaires iraniens se sont félicités jeudi du nouveau cessez-le-feu conclu cette semaine entre Israël et le Hamas, qui a mis fin à une flambée de violence majeure dans la bande de Gaza. Ils saluent aussi la démission subséquente du ministre de la Défense, Avigdor Liberman, qu’ils ont qualifiée de défaite militaire de l’État juif.

Le général de division Yahya Rahim Safavi a déclaré devant un mémorial militaire de Téhéran que les centaines de roquettes possédées par le groupe terroriste palestinien du Jihad islamique de Gaza constituaient une « menace majeure » pour Israël, selon l’agence semi-officielle Mehr.

Safavi, qui est le principal conseiller militaire de l’ayatollah Ali Khamenei, a déclaré que la démission de M. Liberman était « un autre signe de la défaite du régime sioniste ».

Amir Ali Hajizadeh, commandant de la Force aérospatiale du Corps des gardiens de la révolution islamique, a félicité les groupes terroristes de Gaza pour avoir vaincu Israël en deux jours.

« Les Palestiniens ont forcé le régime sioniste à se rendre dans les 48 heures. Maintenant, il suffit de comparer cette puissance avec les capacités de défense de l’Iran », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...