Rechercher

La femme de Zelensky à la télé israélienne : « Votre résilience nous sert d’exemple »

Suivant l’arrivée en Israël de psychologues et thérapeutes ukrainiens pour y être formés en matière de traumatisme, la première dame ukrainienne salue la coopération entre les pays

La première dame d'Ukraine, Olena Zelenska, est interviewée par les actualités de la Douzième chaîne, le 31 juillet 2022. (Crédit : Capture d'écran/Douzième chaîne)
La première dame d'Ukraine, Olena Zelenska, est interviewée par les actualités de la Douzième chaîne, le 31 juillet 2022. (Crédit : Capture d'écran/Douzième chaîne)

Olena Zelenska, l’épouse du président ukrainien Volodymyr Zelensky, a déclaré que son pays considérait Israël comme une source d’inspiration pour sa résilience, au regard de son histoire face aux attaques de ses voisins.

« Il n’est pas exagéré de dire que l’expérience passée d’Israël est une source d’inspiration pour les citoyens ukrainiens », a déclaré Mme Zelenska lors d’une interview accordée à la Douzième chaîne.

« Nous voyons la force et le pouvoir de résilience des Israéliens face à la situation difficile à laquelle ils sont confrontés depuis de nombreuses années. Votre résilience nous sert d’exemple », a-t-elle déclaré dans cette interview, en vidéoconférence.

Au sujet de l’assistance israélienne à l’Ukraine, qui s’est essentiellement limitée à une aide humanitaire, Zelenska a déclaré que son pays appréciait toute forme d’aide, en particulier l’aide apportée par Israël pour soigner les blessés ukrainiens. Certains responsables ukrainiens avaient demandé à Israël de fournir une aide militaire, mais Israël s’est abstenu de répondre à cette requête espérant ainsi préserver ses relations avec la Russie.

« Comme vous le savez, le système de santé ukrainien est surchargé. C’est pourquoi je vous demande d’aider l’Ukraine de toutes les manières possibles », a déclaré Mme Zelenska.

L’un des domaines dans lesquels Israël a offert son aide est la formation des professionnels de la santé mentale ukrainiens au type de traumatisme auquel ils seront probablement confrontés à la suite de l’invasion du pays par la Russie, qui aurait tué des milliers de civils ukrainiens.

Ces derniers mois, deux groupes de professionnels de la santé mentale – principalement des psychologues et des thérapeutes – se sont rendus en Israël pour y être formés par des experts israéliens en traumatisme, le premier groupe a travaillé avec Metiv : le Centre israélien de psycho traumatisme, et le second avec NATAL : le Centre israélien de traumatisme et de résilience. L’atelier NATAL a été organisé en partie par Michal Herzog, l’épouse du président Isaac Herzog.

« Selon les estimations du ministère ukrainien de la santé, environ 15 millions de citoyens ukrainiens nécessiteront une aide dans le domaine de la santé mentale, il était donc impératif d’agir immédiatement », a déclaré Mme Zelenska.

Une femme blessée quand sa maison a été détruite par les obus russe est assise, choquée, dans son jardin à Bakhmut, dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 26 juin 2022. (Crédit : AP Photo/Efrem Lukatsky)

L’interview de Zelenska à la Douzième chaîne fait partie des nombreuses apparitions publiques qu’elle a faites ces dernières semaines, après avoir passé des semaines dans la clandestinité depuis le début de la guerre, passant d’un refuge à l’autre.

Elle est depuis revenue sous les projecteurs lors de son adresse au Congrès américain la semaine dernière, pour mener une offensive de charme internationale dans le but d’obtenir le soutien de l’Occident dans la lutte de l’Ukraine pour sa survie.

« De nouvelles crises surgissent partout dans le monde, et les gens vont peut-être oublier l’Ukraine comme ils ont oublié d’autres crises », a déclaré Mme Zelenska.

« C’est exactement ce qu’espère le camp des attaquants. Elle attend que tout le monde se lasse, que le monde soit inondé d’informations à propos de problèmes économiques et d’autres questions pour faire taire la voix de l’Ukraine », a-t-elle ajouté.

La Russie a lancé son invasion de l’Ukraine le 24 février de cette année, après des mois de tensions. La Russie espérait initialement envahir l’Ukraine rapidement, mais elle s’est depuis résignée à une guerre longue et laborieuse contre son voisin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...