Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

La France dit toujours attendre une « preuve vérifiable » que les médicaments sont parvenus aux otages

"La responsabilité incombe au Hamas et fait l'objet d'échanges réguliers avec les autorités qataries", a expliqué le ministère des Affaires étrangères français

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Illustration : Des médicaments pour Gaza envoyés par le Qatar, le 17 janvier 2024. (Crédit : Ministère qatari des Affaires étrangères)
Illustration : Des médicaments pour Gaza envoyés par le Qatar, le 17 janvier 2024. (Crédit : Ministère qatari des Affaires étrangères)

Quelques semaines après la livraison de médicaments dans la bande de Gaza pour les otages détenus par le Hamas, les pays impliqués dans cette opération complexe ne savent toujours pas si les médicaments sont bien parvenus aux captifs.

« Nous savons que les médicaments sont effectivement entrés à Gaza », a déclaré au Times of Israel un membre de l’entourage du ministre français des Affaires étrangères Stéphane Séjourné. « Les modalités de leur transfert aux otages ont été réglées sous la médiation du Qatar. Nous espérons désormais recevoir une preuve vérifiable que les médicaments sont bien parvenus à leurs bénéficiaires. »

« La responsabilité incombe au Hamas et fait l’objet d’échanges réguliers avec les autorités qataries », a poursuivi le responsable.

Le bureau du Premier ministre israélien a refusé de commenter.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.