La ‘guerre’ des vins à Pessah
Rechercher

La ‘guerre’ des vins à Pessah

Comment créer votre propre sélection de vins pour le Seder

Vin et matza (Crédit : autorisation)
Vin et matza (Crédit : autorisation)

Le vin est la boisson royale que l’on boit à Pessah pour célébrer la liberté retrouvée. Boire quatre coupes de vin au fur et à mesure de la récitation de la Haggada est la mitzva incontournable de tout Seder.

Chaque année, la question se pose avec autant d’acuité : quel(s) vin(s) choisir pour accompagner sa sortie d’Egypte?

Pour le consommateur, cette question est d’autant plus pertinente que, chaque année, pour toutes les boutiques de vin cacher, les supermarchés et les entreprises vinicoles la « guerre » des vins est ouverte. Chacun essaye d’attirer votre attention et de retenir votre choix.

Il n’est un secret pour personne qu’une majeure partie des ventes de vin cacher se fait entre Pourim et Pessah. Alors, entre les tentatives des vendeurs d’écouler leurs stocks, les « promotions » qui cherchent à vous vendre des bouteilles de vin par lots et des prix affichés exceptionnellement bas, il n’est pas évident de ne pas se faire avoir.

Une chose est certaine, un consommateur averti fera mieux de sélectionner les vins qu’il souhaite boire lors de son Seder avant d’arriver en magasin plutôt que de choisir une fois face aux étiquettes annonçant les promotions. Mais la question demeure : comment créer sa propre sélection ?

Voici quelques conseils avisés.

Bien choisir un vin, c’est choisir un vin parfaitement adapté au repas que l’on va déguster. En général, plus le plat est élaboré, plus le vin doit être léger. Pour le Seder, il faut prévoir que certaines coupes sont bues avant même que le repas commence.

Si le prix élevé d’une bouteille de vin ne signifie pas toujours qu’il s’agit d’un grand cru, moins cher n’est pas forcément synonyme de meilleur.

Aussi, pour ne pas se tromper, on préférera un vin issu d’un grand domaine plutôt que celui qui vient d’une petite propriété inconnue car, en matière de vin, se fier à son instinct peut être risqué rapporte un communiqué.

Un vin à boire pour la première coupe :

Hermon Indigo
Pour la première coupe, nous vous suggérons un vin rouge qui se boit facilement, le Hermon Indigo. Ce vin de corps moyen, non sophistiqué, est une alliance de cépages Syrah et Cabernet. Les raisins de variété Syrah apportent d’harmonieux arômes de fruit qui en font un vin « sympathique » avec sa couleur unique violet prononcé. Il est recommandé de le boire jeune, jusqu’à quatre ou cinq ans après le millésime (l’année de la récolte du raisin, indiquée sur la bouteille). Le Hermon Indigo peut facilement être bu pour toutes les quatre coupes.

Galil Merlot
Le Galil Merlot, un vin rouge équilibré, est également facile à boire. Il est parfait pour cette étape du Seder puisqu’il ne requiert pas nécessairement d’être accompagné par des mets pour être dégusté de manière optimale. Avec une texture engageante, des notes de mure sauvage et de prune mûre, ce Merlot de corps moyen offre une excellente expérience gustative.

Un vin après le récit de la sortie d’Egypte :

Galil Grenache
Beaucoup d’amateurs de vin associent les raisins de variété Grenache à des vins de kidouche sirupeux. Galil Mountain Winery a réhabilité la réputation de cette variété de raisins avec cet agréable vin rouge, typiquement méditerranéen. Ce vin rouge soyeux est riche en arômes de fruits rouges et d’épices. Il est prêt à boire dès maintenant et a été fabriqué pour la première fois cette année, en édition limitée.
Gamla Viognier-Chardonnay

Ce vin propose une délicieuse complexité. L’ajout des raisins de cépage Chardonnay donne à cette alliance beaucoup de corps et une plaisante acidité, ainsi que des notes épicées et des arômes tropicaux. Même s’il n’a pas vieilli en fûts de chêne, ce vin a une certaine présence et affiche beaucoup de pouvoir dans son arôme.

Un vin à allier avec votre repas pour la troisième coupe :

Gamla Cabernet Merlot 
Ce vin combine deux des variétés de raisin les plus appréciées et a vieilli pendant un an dans des fûts de chêne pour ajouter une touche de sophistication à son arôme. Le vin qui en résulte s’allie bien avec des plats relativement riches ou très riches. Le Gamla Cabernet Merlot conviendra à ceux qui ne sont pas habitués à boire du vin comme aux connaisseurs.

Yarden Syrah
Israël a une affinité toute particulière avec le Syrah. Quand les raisins de variété Syrah sont cultivés en Israël, ils adoptent un certain arôme unique à cette région où le vin est fabriqué. Yarden Syrah offre cet arôme unique dans un vin rouge merveilleusement sophistiqué. Il se marie parfaitement avec des plats principaux riches. Avec ses notes de cerise mûre, de prune et ses touches de fleurs séchées, le Yarden Syrah évoluera dans votre verre jusqu’à ce que vous l’ayez bu.

Un vin unique pour la quatrième coupe : 

Pour terminer le Seder avec une expérience gustative unique, essayez un vin de style Porto appelé Yarden T2 car il allie deux variétés de raisin du Portugal (Touriga Nacional et Tinta Cao), importées et cultivées depuis quelques années dans les hauteurs du Golan. Ce vin riche a été fortifié avec du Brandy pour arrêter sa fermentation et augmenter sa teneur en alcool. La douceur naturelle du raison s’en trouve ainsi préservée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...