Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

La Haute Cour exhorte Karhi et Amsalem à revenir sur le limogeage du chef de La Poste

Les juges ont exprimé des doutes quant aux motifs du renvoi de Mishael Vaknin, l'un d'eux ayant suggéré qu'il s'agissait d'une décision basée sur des considérations politiques plutôt que professionnelles

Jeremy Sharon est le correspondant du Times of Israel chargé des affaires juridiques et des implantations.

Mishael Vaknin, qui a été démis de ses fonctions de directeur de la Société postale israélienne, devant la Cour Suprême lors de l'examen du recours contre son limogeage, le 7 septembre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Mishael Vaknin, qui a été démis de ses fonctions de directeur de la Société postale israélienne, devant la Cour Suprême lors de l'examen du recours contre son limogeage, le 7 septembre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La Haute Cour de Justice a recommandé jeudi aux ministres Shlomo Karhi et David Amsalem de revenir sur leur décision de déchoir de ses fonctions le président de la Compagnie postale israélienne, Mishael Vaknin, et a averti que la cour les contraindra à le faire s’ils ne se conforment pas.

Les juges Isaac Amit, Chaled Kabub et David Mintz ont exprimé des doutes quant aux motifs du licenciement de Vaknin, Kabub ayant suggéré qu’il s’agissait d’une décision basée sur des considérations politiques plutôt que professionnelles.

« La loi sur les entreprises gouvernementales existe depuis 50 ans, les ministres ont nommé des directeurs, et jamais l’un d’eux n’a été renvoyé. Lorsque l’on examine la séquence des événements, le soupçon naît que les ministres ont écarté un président nommé par le ministre précédent avec une base solide [pour le faire] », a déclaré Kabub lors de l’audience de jeudi, selon un rapport de Ynet.

En septembre, la Haute Cour avait gelé la décision de Karhi et d’Amsalem de limoger Vaknin suite aux arguments de ses avocats selon lesquels il avait été licencié pour des raisons politiques, et compte tenu du refus du procureur général Gali Baharav-Miara de soutenir la décision des ministres.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.