La “meilleure enseignante du monde” rentre en Cisjordanie
Rechercher

La “meilleure enseignante du monde” rentre en Cisjordanie

Après avoir gagné un prix d’un million de dollars, Hanan al-Hroub dit qu’elle veut offrir des bourses scolaires aux enfants pour les encourager à devenir enseignants

Hanan al-Hroub, l'enseignante palestinienne qui a remporté un prix d'un million de dollars, pendant une réception publique à Jéricho, en Cisjordanie, le 16 mars 2016. (Crédit : AFP / ABBAS MOMANI)
Hanan al-Hroub, l'enseignante palestinienne qui a remporté un prix d'un million de dollars, pendant une réception publique à Jéricho, en Cisjordanie, le 16 mars 2016. (Crédit : AFP / ABBAS MOMANI)

L’enseignante palestinienne Hanan al-Hroub, désignée « meilleure enseignante du monde », a fait mercredi un retour triomphal en Cisjordanie où elle a promis d’utiliser en partie sa récompense d’un million de dollars pour aider élèves et enseignants.

Hanan al-Hroub, qui a grandi dans un camp de réfugiés près de Bethléem, enseigne actuellement dans une école près de Ramallah en Cisjordanie. Elle a reçu cette distinction de la part de la Fondation Varkey, un prix parrainé par le souverain de Dubaï.

L’annonce a été faite dimanche par le pape François dans un message vidéo adressé à une cérémonie organisée à Dubaï à l’occasion d’un forum sur l’Éducation.

A son arrivée, la lauréate a brandi fièrement son trophée doré et a semblé abasourdie par l’accueil chaleureux qui lui a été réservé à Jéricho.

Elle a aussitôt affirmé qu’elle souhaitait utiliser une partie de la récompense qui lui a été accordée pour proposer des bourses afin d’encourager des élèves à devenir enseignants et aider au financement de programmes élaborés à partir des méthodes qu’elle prône.

Elle a de nouveau réaffirmé que l’essentiel pour l’enfant est d’apprendre par le jeu. « C’est par l’intermédiaire de jeux éducatifs que le changement surviendra », a-t-elle assuré.

Dans son livre « Jouer et apprendre », son approche a permis « un recul des conduites violentes dans les écoles ou ce genre de comportement est fréquent », a affirmé la Fondation Warkey.

Hanan al-Hroub est enseignante dans une école d’El-Bireh en Cisjordanie.

Il existe d’énormes différences entre les enfants qui ont vu ou qui ont subi des violences a dit al-Hroub, soulignant qu’il est possible de « changer leur vie à la maison et à l’école ».

Le ministre palestinien de l’Education Sabri Saidam a qualifié l’action de Hanan al-Hroub de « message de paix » tout en ajoutant que la récompense qui lui a été attribuée constitue un message adressé à Israël selon lequel la « situation actuelle doit prendre fin ».

Le versement de la récompense d’un million de dollars, sera étalé sur 10 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...